fbpx

Les grilles de référence en fertilisation des crucifères, un outil qui rapporte!

En 2010, le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) a publié de nouvelles grilles de référence en fertilisation pour les crucifères, à la suite d’essais de fertilisation réalisés au Québec.

D’une part, les doses recommandées d’azote ont été augmentées, alors que celles de phosphore et de potassium ont été sensiblement diminuées. D’autre part, les nouvelles recommandations privilégient dorénavant l’épandage de l’engrais en bande, et la répartition de la dose totale en trois apports.

Toutefois, quelques années après l’adoption de ces nouvelles grilles de référence, les conseillers agricoles ont constaté qu’une faible proportion de producteurs les utilisait.

C’est pourquoi un projet de trois ans a été mis en œuvre en 2014 afin d’en faire la promotion. Afin de démontrer l’efficacité et d’encourager l’utilisation de ces grilles, des essais ont été réalisés chez des producteurs de crucifères dans les régions des Laurentides, de Lanaudière, de la Capitale-Nationale et de la Montérégie-Ouest durant les saisons de 2014 à 2016. Durant ces trois années, 5 parcelles ont été implantées dans la culture du chou, 5 dans le chou-fleur et 5 dans le brocoli.

Les résultats obtenus ont montré que globalement, dans 14 % des essais, la régie du producteur donnait de meilleurs rendements. Donc, dans 86 % des essais, les rendements obtenus avec les recommandations du CRAAQ étaient équivalents ou supérieurs à ceux de la régie du producteur. Ensuite, dans 8 % des sites, l’application du démarreur à la volée donnait de meilleurs rendements qu’en bande, tandis que dans 55 % des cas l’application en bande engendrait de meilleurs résultats qu’à la volée. Pour le reste des sites, l’application en bande était équivalente à la volée. De plus, dans la culture du brocoli, la fertilisation en bande selon la régie du CRAAQ a permis d’obtenir des rendements supérieurs à la première récolte, donc une récolte plus hâtive.

Ces résultats démontrent l’efficacité des nouvelles grilles de référence en fertilisation des crucifères du CRAAQ. Les producteurs auraient donc avantage à suivre ces recommandations.

Ce projet a été réalisé grâce à une aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, en vertu du Programme Prime-Vert. Nadia Surdek, agr., de Techno-Champ 2000, Patrice Thibault, agr., du Réseau de lutte intégrée Orléans (RLIO), Isabelle Dubé, agr., de Profit-eau-sol, Katy Gaudreault, agr., de Soleil Levant, et Franck Bosquain, t.a., de Phytodata, y ont collaboré.

Consultez le conseiller du club-conseil de votre région pour en connaître davantage sur les grilles de référence en fertilisation des crucifères.

Gabriel Deslauriers, agr., M. Sc., Groupe PleineTerre inc

Annie Pellerin, agr., Ph. D., IRDA