fbpx

VAR ou QFR pour classer les fourrages?

La valeur alimentaire relative (VAR) a été très utile pour classer les fourrages. Mais n’oubliez pas qu’il existe aussi un autre indice pour indiquer la qualité des fourrages : l’indice de qualité fourragère relative (QFR), ou le Relative Forage Quality (RFQ). Tout comme la VAR, la QFR est basée sur la consommation volontaire de matière sèche (CMS) qui est estimée selon la concentration en fibres au détergent neutre (NDF).

La digestibilité de la matière sèche (DMS) cependant, estimée selon la concentration en fibres au détergent acide (ADF) dans le cas de la VAR, est remplacée par les unités nutritives totales (UNT ou Total Digestible Nutrients) dans la formule du QFR. Le calcul des UNT tient compte de la digestibilité de la fibre NDF.

La QFR utilise deux formules pour calculer la consommation de matière sèche : une pour les légumineuses et les mélanges graminées-légumineuses, et une autre pour les graminées.

Tout comme la VAR, la QFR ne doit pas être utilisée pour l’ensilage de maïs. Le facteur de 1,23 ajuste l’équation de la QFR afin d’avoir une gamme de valeurs semblables à celle de la VAR; une valeur de 100 est associée à une luzerne en pleine floraison. 


Comment les calculer?

VAR = CMS (kg MS/100 kg de poids vif/jour) x DMS (% MS)
1,29

QFR = CMS (kg MS/100 kg de poids vif/jour) x UNT (% MS)
1,23


Gaëtan Tremblay, Ph. D., Agriculture et Agroalimentaire Canada, Sainte-Foy