fbpx
Deux expériences, une utilisant du foin et l’autre, de l’ensilage, ont démontré qu’il est possible de diminuer la différence alimentaire cations-anions (DACA) des rations pour les vaches en transition avec de la fléole fertilisée au CaCl2. Photo : Archives/TCN

Deux expériences, une utilisant du foin et l’autre, de l’ensilage, ont démontré qu’il est possible de diminuer la différence alimentaire cations-anions (DACA) des rations pour les vaches en transition avec de la fléole fertilisée au CaCl2. Photo : Archives/TCN

Les fourrages pour diminuer la DACA

Réduire la différence alimentaire cations-anions (DACA) avec des produits anioniques avant le vêlage permet de diminuer l’hypocalcémie, dont la forme clinique est la fièvre de lait. Des recherches avaient démontré qu’il est possible de diminuer la DACA des fourrages en utilisant la fléole des prés fertilisée avec du CaCl2. 

Deux expériences, une utilisant du foin et l’autre, de l’ensilage, ont maintenant démontré qu’il est possible de diminuer, de façon tout aussi efficace, la DACA des rations pour les vaches en transition avec de la fléole fertilisée au CaCl2 qu’avec des produits anioniques.

Des résultats comparables

Dans ces expériences, lorsque le foin ou l’ensilage à faible DACA était employé, la diminution du pH urinaire des vaches taries était comparable à celle qu’entraîne l’utilisation des produits anioniques (HCl ou Bio-Chlor). 

Dans l’expérience sur le foin, un stress calcique semblable à l’hypocalcémie de plusieurs vaches au vêlage a été induit par infusion. Le foin à faible DACA et le HCl ont tous deux diminué de moitié le temps de retour à un taux de calcium sanguin normal, comparativement au traitement pour lequel la DACA n’avait pas été altérée. 

Finalement, la prise alimentaire n’a pas été diminuée par le foin à faible DACA dans l’expérience sur le foin, alors que l’ensilage à faible DACA, tout comme le Bio-Chlor, tendait à la faire diminuer par rapport au traitement sans réduction de DACA.

À la suite de ces deux expériences et aux différentes analyses réalisées, il est possible d’affirmer que le foin et l’ensilage à faible DACA sont aussi efficaces que les produits anioniques pour diminuer la DACA des rations des vaches taries. Les fourrages à faible DACA semblent donc être une solution de rechange intéressante aux produits anioniques.  

Édith Charbonneau, agr., Ph. D., professeure titulaire, directrice du certificat en productions animales à la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval