fbpx
Photo : Grass hopper Lawns

Photo : Grass hopper Lawns

Les cendres de bois et autres produits chaulants recyclés

On épand chaque année au Québec plus de 200 000 tonnes de cendres de bois, de poussières de cimenteries, de résidus de désencrage et d’autres amendements calciques et magnésiens (ACM) dans plus de 500 fermes.

Pourquoi un tel intérêt? D’abord, les produits utilisés au Québec ont des propriétés neutralisantes établies. En plus du calcium, certains ACM, comme les cendres de bois et les poussières de cimenteries, fournissent des éléments majeurs tels que le potassium, le phosphore, le magnésium ou le soufre.

Augmentations des rendements

L’utilisation de la cendre de bois génère des augmentations importantes de rendements par rapport à celle de la chaux. Les résidus de désencrage neutralisants sont une source complémentaire de matière organique et d’argile. Les boues de chaux sont quant à elles plus réactives que la chaux agricole. Pour ceux qui préfèrent du calcium non chaulant, le gypse peut être indiqué. Ces produits sont souvent vendus à faible coût, ce qui les rend très compétitifs. Dans tous les cas, ils font l’objet de contrôles de qualité par le Bureau de normalisation du Québec (produits certifiés) ou par le ministère de l’Environnement afin d’en assurer l’innocuité. Les principes d’utilisation agronomique de ces produits sont définis dans le Guide de référence en fertilisation du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec. Chaque produit a ses avantages et ses limitations en fonction notamment du type de culture et de la richesse des sols.

Finalement, ce recyclage contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Devriez-vous en utiliser dans votre ferme? Ça vaut au moins la peine de les essayer. 

Marc Hébert, agr., M. Sc. Expert-conseil et formateur en valorisation des matières organiques et matières résiduelles fertilisantes