fbpx
Préparer un budget et faire des suivis budgétaires à quelques reprises au cours d’une année vous permet d’avoir le contrôle de vos chiffres et de prendre des décisions éclairées par la suite. Photo : Gracieuseté de CQPF

Préparer un budget et faire des suivis budgétaires à quelques reprises au cours d’une année vous permet d’avoir le contrôle de vos chiffres et de prendre des décisions éclairées par la suite. Photo : Gracieuseté de CQPF

Le pouvoir insoupçonné du suivi budgétaire

Chaque année, les producteurs prennent place dans le bureau de leur comptable pour brosser le portrait de leur ferme. Les colonnes de chiffres utilisées en comptabilité sont en fait une mine d’informations au sujet de votre entreprise.

Elles permettent de voir les bons coups et les insuccès de la dernière année. Toutefois, il s’agit d’une image du passé qui remonte souvent jusqu’à 18 mois après la prise de certaines décisions. Ainsi, si vos choix n’ont pas produit l’effet voulu, il pourrait être trop tard pour rectifier le tir.

Toutefois, en se basant sur le passé, on peut arriver à planifier l’avenir. Lorsque vous avez en tête de nouveaux projets qui amènent des économies de temps ou d’argent, le fait d’établir un budget vous permet de mettre sur papier votre vision de ces projets. Si vous réalisez cet exercice chaque année pour votre entreprise, je vous en félicite ! Cependant, il serait dommage que votre budget « dorme » sur une tablette de votre bureau. C’est là que le suivi budgétaire entre en scène, et c’est lui qui fait la force d’un budget.

Avant qu’il ne soit trop tard

À la fréquence désirée, soit mensuelle ou trimestrielle (personnellement, j’adore la période trimestrielle), regardez votre budget et divisez-le selon la période choisie. Comparez-le avec votre comptabilité maison. Il est beaucoup plus facile de trouver des solutions après trois mois d’opérations que lorsque l’année financière est terminée. Cela s’applique d’autant plus dans un environnement de revenus changeants comme celui que nous vivons actuellement.

Votre suivi n’a pas besoin d’être très approfondi. Vous pouvez le faire vous-même dans un fichier Excel très simple. L’important, c’est de prendre le contrôle de vos chiffres, de vous les approprier pour qu’ils vous parlent et vous permettent de prendre plus rapidement des décisions éclairées. Votre créancier souhaite vous aider à réaliser votre vision d’avenir pour votre entreprise et ainsi contribuer à vos projets. Le fait de discuter avec lui du suivi de votre budget lui permettra d’établir plus facilement dans quelle direction va votre entreprise et de déterminer comment vous accompagner dans votre réussite.

Myriane Garon, agr. MBA, analyste de prêts Financement agricole Canada