fbpx
Le traitement du foin au Macerator fait en sorte d’éliminer la poussière qui se trouve normalement dans le foin. Le fait d’entrer plus rapidement le foin à l’étable lui permet également de garder sa belle couleur verte. Photo : Gracieuseté des Machineries Pronovost

Le traitement du foin au Macerator fait en sorte d’éliminer la poussière qui se trouve normalement dans le foin. Le fait d’entrer plus rapidement le foin à l’étable lui permet également de garder sa belle couleur verte. Photo : Gracieuseté des Machineries Pronovost

Le Macerator, un outil de fenaison incomparable

Compte tenu de sa conception, le Macerator accélère le séchage du foin comme aucun autre appareil n’est capable de le faire, celui-ci étant le seul appareil sur le marché composé de quatre rouleaux.

Ce sont en effet les quatre rouleaux situés au cœur de la machine qui font toute la différence. Deux rouleaux en caoutchouc retiennent la plante et permettent de retirer la couche de cire qui protège la plante contre les rayons du soleil et l’évaporation. Deux autres rouleaux en acier, quant à eux, font un interstice à intervalle régulier, en compressant légèrement la tige de la plante, sans toutefois l’endommager, et ce, qu’il s’agisse de graminées ou de légumineuses.

Au champ, l’opérateur doit simplement aiguiser son sens de l’observation afin de s’assurer que le processus se fasse de façon optimale. Il doit également faire quelques ajustements simples qui ne nécessitent aucun outil, selon le type de plante cultivée, le type de champ ou selon qu’il en soit à sa première, deuxième ou troisième coupe. Le temps économisé au niveau du séchage de la plante dans les conditions climatiques du Québec se situe entre 30 % et 35 %, ce qui n’est pas négligeable étant donné que des périodes de trois jours sans pluie sont beaucoup moins fréquentes que des périodes de deux jours sans aucune précipitation.

D’autres avantages découlent de l’utilisation du Macerator. L’usager doit profiter de la rosée du matin pour une utilisation optimale de l’appareil, ce qui fait en sorte qu’il peut débuter sa journée très tôt le matin, profitant ainsi d’un moment où aucune autre tâche ne peut être effectuée au champ.

De plus, une fois le foin rendu à l’étable, il est beaucoup plus souple et devient plus appétent pour les animaux. Le fait qu’il soit plus attrayant se traduit par une diminution considérable du gaspillage. Aussi, le traitement du foin au Macerator fait en sorte d’éliminer la poussière qui se trouve normalement dans le foin. Le fait d’entrer plus rapidement le foin à l’étable lui permet également de garder sa belle couleur verte, ce qui devient donc un avantage indéniable pour le foin de commerce qui est recherché et qui permet une meilleure valeur de revente.

Le Conseil québécois des plantes fourragères