fbpx
Le passage sur les plants de luzerne peut causer des pertes de rendement se situant autour de 25 % pour un passage cinq jours après la fauche. Photo : Gracieuseté du CQPF

Le passage sur les plants de luzerne peut causer des pertes de rendement se situant autour de 25 % pour un passage cinq jours après la fauche. Photo : Gracieuseté du CQPF

Fertiliser sans laisser de traces

Répondre aux besoins en fertilisation des prairies est essentiel pour obtenir un rendement satisfaisant et pour la survie à long terme. Il existe plusieurs façons de faire, soit avec des engrais minéraux ou des engrais de ferme. Cependant, les passages de machinerie peuvent endommager les luzernières par la compaction et par les bris au niveau du collet et des nouvelles tiges de la luzerne. Fertiliser la luzerne sans laisser de traces est souvent tout un défi.

Les effets des passages de la machinerie ont bien été étudiés. La compaction peut être importante, surtout en sol humide, et causer des pertes de rendement, mais c’est l’effet du passage des roues sur les plants de luzerne qui cause le plus de dégâts. Plus le délai est long entre la fauche et le passage de la machinerie, plus les pertes de rendement seront importantes. Le passage sur les plants de luzerne peut causer des pertes de rendement se situant autour de 25 % pour un passage cinq jours après la fauche (Undersander, 2010).

Quoi faire et quoi éviter

Pour fertiliser sans laisser de traces, il faut donc passer tout de suite après la récolte. L’application d’engrais minéraux, qui permet d’espacer les passages, est à privilégier pour les luzernières. Si les capacités d’entreposage ne laissent pas d’autre choix que de fertiliser les luzernières avec les lisiers, éviter les passages au printemps lorsque le sol est très humide, choisir les vieilles luzernières et surtout, s’assurer que l’épandage suive immédiatement le chantier de récolte. Les applications d’été devraient se faire dans les prairies contenant majoritairement des graminées. Pour les fermes où la luzerne est régulièrement fertilisée avec des lisiers et des fumiers, choisissez des variétés de luzerne ayant un collet profond et un regain moins rapide pour diminuer les pertes de rendement.

Finalement, il faut éviter de se promener partout, tant lors de la récolte du fourrage que lors des applications de fertilisants. Il faut être rapide et donc bien préparé. C’est possible de fertiliser sans laisser de traces, mais ça demande un peu d’attention.

Lyne Beaumont, agr., Conseillère en semences Elite Sollio Agriculture