fbpx

Faucher à temps pour obtenir un fourrage de qualité

La hausse du prix des grains et la baisse de celui du lait rappellent l’importance économique des fourrages dans l’alimentation des vaches laitières.

Alors, comment augmenter la proportion des fourrages dans la ration? Il faut sans doute favoriser une bonne digestibilité. En règle générale, récolter les légumineuses au stade début floraison et les graminées au stade début épiaison permet d’optimiser leur rendement, leur qualité et leur persistance.

Une façon simple et rapide d’estimer la teneur en fibres au détergent neutre (NDF) de votre luzerne directement au champ avant la fauche consiste à utiliser la méthode des équations prédictives de la qualité de la luzerne (PEAQ), développée par des chercheurs de l’Université du Wisconsin. On s’en sert pour évaluer la période de coupe idéale dans le but d’obtenir des fourrages d’excellente qualité. Pour des vaches laitières, on vise 20 % de protéines brutes, 30 % de fibres au détergent acide (ADF) et 40 % de NDF. Pour établir une meilleure précision de la teneur en NDF, il faut combiner le stade de développement de la luzerne à la hauteur des tiges.

Comment s’y prendre

Ayez en main un bâton PEAQ ou un ruban à mesurer. Notez que ce ne sont pas sur tous les bâtons PEAQ que l’on retrouve la valeur en NDF. Certains indiquent la valeur alimentaire relative (RFV) ou la qualité fourragère relative (RFQ).

Étape 1 : Choisir un endroit représentatif de 2 pi2.

Étape 2 : Déterminer le stade de développement de la tige la plus mature (végétatif/bouton/floraison). Ce n’est pas nécessairement la tige la plus longue.

Étape 3 : Mesurer la tige la plus longue en partant du sol jusqu’au bout de la tige, et non pas jusqu’au bout de la feuille, et ce, en utilisant le côté du bâton identifié au stade de développement mesuré à l’étape précédente. Le bâton vous rapporte alors la valeur estimée de la teneur en NDF. Si vous ne possédez pas de bâton PEAQ, vous pouvez mesurer la longueur de la tige la plus longue à l’aide d’une règle et vous référer à la charte sur le site www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/alfalfa_quality.htm#5.

Étape 4 : Répéter les étapes précédentes sur au moins cinq surfaces représentatives du champ et calculer la teneur moyenne en NDF de la luzerne.

Marie Landry-Blais, agr.
DuPont Pioneer