fbpx
Photo : Archives TCN

Photo : Archives TCN

Ensilage : conseils pour une conservation optimale

Une bonne conservation d’ensilage nécessite une bonne technique d’ensilement. L’ensilage est une méthode de conservation qui utilise l’acidification des fourrages. L’objectif est d’abaisser rapidement et suffisamment le pH des plantes par la fermentation lactique pour empêcher les micro-organismes indésirables de se développer et ainsi éviter de gaspiller le fourrage si chèrement récolté.

Voici quelques règles à suivre :

Au champ :

Récolter les plantes au bon stade de maturité. Ceci permet d’assurer une bonne ensilabilité. Le début des récoltes est le stade bouton pour les légumineuses, fin montaison-début épiaison pour les ­graminées et ¼ de la ligne d’amidon pour le maïs;

Chercher à atteindre rapidement le taux de matière sèche recommandé (voir tableau 1), qui dépend du type de silo et de l’espèce végétale;

Éviter l’introduction de terre ou de résidus organiques provenant des fumiers ou lisiers.

Durant le remplissage du silo :

Remplir et fermer rapidement le silo. Ceci est aussi important pour les grosses balles rondes et carrées;

Assurer une bonne compaction du matériel végétal. Plus le ­fourrage est mature et haché long, plus le degré de compaction devra être élevé.

Durant la période d’entreposage :

Maintenir l’étanchéité du silo.

Lors de l’ouverture du silo :

Avancer rapidement dans le silo;

Maintenir une face « lisse ».

Bonne récolte! 

Carole Lafrenière, Ph.D., professeure à la retraite