fbpx
Voici à quoi ressemble l’intérieur d’une capsule de trichogramme. Anatis Bioprotection estime épandre 400 000 de ces larves de guêpes par hectare. Photos : Anatis Bioprotection

Cinq minutes. C’est environ le temps que prend le drone utilisé par Anatis Bioprotection pour survoler deux hectares et demi d’un champ, et pour y déverser ses capsules gorgées de trichogrammes, des guêpes minuscules qui s’attaquent à la pyrale du maïs.

...
Lire plus