fbpx
« Pour se préserver, le grain doit être aéré. Nos capteurs locaux, un système électronique autonome basé sur l’internet des objets, facilitent la ventilation des silos en attendant la livraison. L’agriculteur reçoit l’information à distance en temps réel. » Mathieu Phaneuf / président d’Agrilog

Qui aurait dit il y a quelques années que les silos allaient « parler » à l’agriculteur? Eh bien, c’est chose faite! Désormais, il est possible d’obtenir un certain nombre d’informations sur ce qui mijote à l’intérieur de notre cylindre géant (volume, température, humidité, composants de l’air, etc.). Si le pas est franchi pour le grenier céréalier, il reste encore un bout

...
Lire plus