fbpx
Philippe Séguin, professeur au Département des sciences végétales, aux abords d’un champ de miscanthus, une graminée cultivée pour la biomasse ou la litière. Crédit photo : Université McGill

La luzerne et la fléole des prés trônent au sommet du palmarès des plantes fourragères les plus cultivées au Québec. Philippe Séguin, chercheur au Département des sciences végétales de l’Université McGill, étudie non seulement ces « espèces vedettes », mais plusieurs autres plantes fourragères de remplacement comme le trèfle d’Alexandrie et l’herbe du Soudan.

...
Lire plus