fbpx
Les porcs qui ne peuvent plus être abattus au Québec en raison de la diminution des abattages du transformateur Olymel sont expédiés ailleurs au Canada et aux États-Unis. Photo : Patricia Blackburn/TCN

Une première étape vers une gestion de la décroissance du secteur porcin a été franchie le 21 septembre, alors que les Éleveurs de porcs du Québec ont présenté à leurs membres une première mouture du projet de règlement sur le contingentement de la production porcine sur le territoire.

...
Lire plus