fbpx
Le propriétaire de l’abattoir Viandes Noiseux, Martin Noiseux, a dû relocaliser en urgence chez un éleveur les animaux qui s’entassaient en trop grande quantité dans ses installations, le 11 octobre. Photo : Gracieuseté de Viandes Noiseux

Des propriétaires d’abattoirs de compétence provinciale commencent à ressentir les effets de la pénurie de vétérinaires sur leurs activités de production. Ils craignent que le problème s’accentue au cours des prochains mois.

...
Lire plus