fbpx
Il est connu que les chèvres laitières sont moins sensibles que les vaches laitières au désordre du métabolisme ruminal occasionné par des rations riches en amidon fermentescible et faibles en fibre efficace. Mais des répercussions négatives peuvent tout de même survenir chez cette espèce. Photo : Martin Ménard/Archives TCN

Les causes de la diminution de la concentration de la matière grasse du lait chez les ruminants sont multifactorielles. Le stade de lactation, l’âge de l’animal, la saison, la race, la génétique et le régime alimentaire sont tous des facteurs pouvant être en cause. Cependant, au début de la lactation, la chute de la matière grasse du lait chez les ruminants est souvent attribuable à

...
Lire plus