fbpx
Jonathan Garant précise que les problèmes d’approvisionnement étaient moins grands le printemps dernier, lorsque la pandémie a éclaté, car les entrepôts des fournisseurs étaient déjà pleins, ce qui n’est pas le cas en ce moment. Photo : Gracieuseté de Jonathan Garant

Les faibles stocks de pièces de tracteur et de machineries aratoires chez les fournisseurs inquiètent les concessionnaires, qui demandent aux agriculteurs d’être plus prévoyants que jamais. Autrement, la situation risque de mal tourner dans quelques mois, prévient Jonathan Garant, président de l’Association des marchands de machines aratoires du Québec (AMMAQ).

...
Lire plus