fbpx
L’agronome Amélie Martin réclame qu’on arrête de croire qu’il faille diviser les agronomes en deux clans séparés par l’apparence de conflits d’intérêts pour régler tout ce qui va mal en agriculture au Québec.

Je souhaite réagir à l’entrevue de Louis Robert diffusée par La Terre de Chez nous concernant la parution de son livre Pour le bien de la terre.

...
Lire plus