fbpx
Lucie Madier (à droite), copropriétaire de la bleuetière Les champs vermeils, a ouvert l’autocueillette le 18 juillet, soit cinq jours plus tôt qu’habituellement. Sa petite-fille Rose Bégin-Urteaga est venue lui prêter main-forte pour accueillir les clients. Photo : Gracieuseté des Champs vermeils

« On ne fournit pas, lance avec essoufflement Sylvianne Tremblay, copropriétaire de la Bleuetière Sainte-Marguerite, à Mercier, en Montérégie. Depuis le début de l’autocueillette le 12 juillet, soit deux semaines plus tôt que d’habitude, les clients sont si nombreux à se pointer que les propriétaires doivent fermer plus tôt en journée pour laisser le temps aux bleuets de mûrir.

...
Lire plus