fbpx
Tout le marché nord-américain est au ralenti depuis près de deux mois, puisque l’offre de tomates en épicerie surpasse la demande. Photo : Archives/TCN

Des producteurs québécois s’inquiètent des prix « dérisoires » qu’ils obtiennent pour leurs tomates en serre vendues aux détaillants alimentaires depuis plus de six semaines. Dominique Fortier, serricultrice à Saint-Damase en Montérégie, dit obtenir moins d’un dollar la livre pour certaines variétés, alors qu’elle vise normalement 1,50 $.

...
Lire plus