Crédit photo : Archives/TCN

Une pratique qui soulève un questionnement chez les producteurs : « Est-ce qu’on hypothèque 2019 parce qu’on fauche et on racle tout? Ça peut être dangereux », souligne le président de la Fédération de l’UPA du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Mario Théberge.

D’autant plus que les gelées nocturnes commencent dans sa région et il se demande si les luzernières fauchées trois fois...
Lire plus