fbpx
L’épandage de boues provenant des stations de traitement d’eaux usées présente des risques presque nuls de contamination à la COVID-19 en raison des traitements que les biosolides reçoivent avant leur usage agricole. Photo : Martin Ménard/Archives TCN

Les agriculteurs qui ont recours aux boues provenant des stations de traitement des eaux usées peuvent continuer de se servir de cette matière pour fertiliser leurs sols malgré la pandémie, affirme le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Précisons toutefois que seulement 1,5% des superficies agricoles du Québec reçoivent des biosolides

...
Lire plus