fbpx
Les températures d’avril devraient être propices aux travaux printaniers. Crédit : Martin Ménard/Archives TCN

Les températures d’avril devraient être propices aux travaux printaniers. Crédit : Martin Ménard/Archives TCN

Un mois d’avril doux et stable

Mis à part la bordée de neige et le temps frais prévus pour les premiers jours d’avril, le reste du mois sera doux et stable, prévoit André Monette, chef du service de météorologie à MétéoMédia. « On aura peut-être plus de neige dans le premier jour d’avril que durant tout le mois de mars, a souligné M. Monette le 31 mars. « Mais ensuite, ça se réchauffe et nous prévoyons des températures au-dessus des normales pour les 10 premiers jours du mois. »

Des journées de 15 °C sont à prévoir au sud de la province. Les secteurs plus au nord, comme le Saguenay–Lac-Saint-Jean, auront aussi des journées confortables lors desquelles il fera seulement deux à trois degrés plus froid qu’au sud.  André Monette estime que le Québec ne devrait pas être trop malmené par du mauvais temps. « On ne prévoit pas de gros systèmes météo pour cette période », précise-t-il.

Le deuxième tiers d’avril devrait être en ligne avec les normales de saison, anticipe le météorologue. Les régions plus à l’ouest devraient enregistrer du temps plus clément que celles situées plus près des Maritimes.

Une fin de mois en queue de poisson

Le dernier tiers d’avril devrait toutefois apporter des températures sous les normales de saison. « C’est encore loin, mais pour l’instant, on ne prévoit pas de températures très douces pour la fin avril. A priori, c’est plutôt un patron météo de fraîcheur que l’on prévoit », résume M. Monette.

Cette fin avril en queue de poisson le pousse à préciser que les températures du quatrième mois de l’année donneront l’impression de stagner. En effet, règle générale, la température moyenne passe de 6 °C au début à 16 °C à la fin du mois. M. Monette souligne qu’avec la hausse prévue des températures au début du mois et la baisse pour la fin du mois, nous aurons l’impression que les températures seront relativement égales durant tout le mois.

Retour sur mars et l’absence de neige

Le mois de mars a été marqué par de très faibles précipitations de neige et cinq journées où la température a dépassé les 15 °C. « Ce fut un mois de mars chaud, avec près de 1,5 à 4 °C au-dessus des normales de saison. Conséquemment, le couvert de neige au sol a fondu très rapidement, même dans des régions au nord comme l’Abitibi. Montréal et ses précipitations de neige totalisant 2,2 cm ont même atteint le record du mois de mars ayant reçu le moins de neige. Sans fracasser de record, Gatineau avec 7 cm de neige et Sherbrooke avec 9 cm ont également reçu très peu de neige.  Deux tempêtes dans l’est du Québec ont ramené ces régions près de leurs normales.