fbpx
Les vaches de la ferme Alyma, à Saint-Bernard-de-Lacolle en Montérégie, se disputent l’accès à une petite bruine rafraîchissante en période de canicule. Photo : Gracieuseté de Myriam Blais

Les vaches de la ferme Alyma, à Saint-Bernard-de-Lacolle en Montérégie, se disputent l’accès à une petite bruine rafraîchissante en période de canicule. Photo : Gracieuseté de Myriam Blais

Un « jeu d’eau » pour rafraîchir les vaches

Les vaches de la Ferme Alyma, de Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie, ont rapidement pris goût à un système d’arrosoirs qui leur permet de se rafraîchir en période de grande chaleur.

« Elles aiment tellement ça que lorsqu’on ferme l’eau, elles ne sont pas contentes, rapporte Myriam Blais, qui travaille à la ferme avec son conjoint et son beau-père. Ceux-ci ont eu l’idée d’inventer ce système après avoir constaté qu’un simple arrosoir installé par terre n’était pas optimal dès qu’il y avait un peu de vent. Ils ont alors utilisé de vieilles buses d’arrosoirs qu’ils ont fixées à un convoyeur le long duquel a pu être camouflé un tuyau de raccordement d’eau.

« Le dispositif permet de faire sortir l’eau comme une bruine, ce qui n’est pas agressant pour les vaches, et ça leur permet d’aller se rafraîchir de temps en temps pendant les périodes plus chaudes de la journée sans gaspiller beaucoup d’eau », explique Mme Blais.

Les vaches, après avoir observé l’engin avec curiosité, ont rapidement compris son utilité et en profitent maintenant jalousement. « Elles se chicanent pour avoir la place. Il y en a en même une qui est restée là un bon bout de temps sans laisser les autres s’approcher », raconte la productrice.

Effets bénéfiques

Selon Mme Blais, les troubles respiratoires que peuvent parfois causer les canicules chez certaines vaches sont moins présents depuis qu’ils ont mis en place ce système de rafraîchissement. « Les grosses chaleurs ont aussi parfois un effet sur la production de lait, qui baisse légèrement, mais aujourd’hui, on n’a eu aucune baisse », remarque-t-elle.