fbpx

L’Expo de Saint-Hyacinthe attire les foules

a4172c4d695572cb0ad7a2e22bb6d2d348ee0f7be39555b23b51b06443252590

Plus de 191 000 personnes ont franchi les tourniquets durant les 11 jours de la 177e édition de l’Expo de Saint-Hyacinthe qui s’est terminée dimanche dernier.

Qualifié de plus grand festival agricole du Québec, l’événement avait d’ailleurs été inauguré le 24 juillet dernier en présence du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et de son ministre de l’Agriculture, Pierre Paradis, une première dans les annales des foires agricoles au Québec.

« Cette visite historique permet à l’exposition de se positionner, souligne Karl André Végétarian, responsable des communications de l’événement. Nous sommes entre Montréal et Québec, où l’offre d’événements est très riche. Pour nous, cette visite représente un bon coup de pouce à notre notoriété. »

La pluie abondante a réduit le nombre d’entrées le lundi 28 juillet, mais dès le lendemain, les visiteurs étaient au rendez-vous, faisant de cette édition l’une des plus populaires.

Si les spectacles en soirée ont été les plus courus par le grand public, la clientèle agricole s’est régalée des tires de tracteurs, des attelages de chevaux et du rodéo extrême. Évidemment, le jugement des animaux a aussi été un fait saillant de ce grand rendez-vous.

La présence de plus de 2 000 animaux sur le site, notamment celle de la désormais célèbre vache à hublot, a contribué à sensibiliser davantage les visiteurs urbains à la réalité de la production animale. « C’est ça, la magie de cette exposition, résume M. Végétarian. Il y a beaucoup d’échanges entre les éleveurs et les visiteurs de la ville; ça permet de démystifier bien des choses. »