Huit mille plants d’échinacée de Montréal seront produits par l’entreprise Plant Select pour le 375e anniversaire de la ville. Crédit photo : Myriam Laplante El Haïli/TCN

Huit mille plants d’échinacée de Montréal seront produits par l’entreprise Plant Select pour le 375e anniversaire de la ville. Crédit photo : Myriam Laplante El Haïli/TCN

L’échinacée de Montréal, emblème du 375e

DRUMMONDVILLE — Montréal se gâte! Après des armoiries, un drapeau, un logo, un arbre et un Ordre, la ville s’offre une fleur.

Une variété d’échinacée, expressément développée pour souligner le 375e anniversaire de la métropole en 2017. Plus de 8 000 plants d’échinacée « de Montréal » enjoliveront la mairie, le Jardin botanique et les 19 arrondissements l’été prochain.

Développer une nouvelle plante prend normalement quatre ans. Or, « on n’avait qu’un court délai avant le 375e, donc il nous fallait une plante inédite sur le marché, avec plusieurs hybridations possibles pour ne pas commencer le travail de zéro », explique la chef de la division Horticulture et collections du Jardin botanique, Marie-Claude Limoges.

Le choix s’est alors arrêté sur l’échinacée.

Premièrement parce que c’est une plante indigène du Québec, mais aussi parce c’est une vivace dont la couleur varie du jaune orangé au rose vif et qui produit de grosses fleurs de juillet à septembre.

De plus, elle est facile d’entretien, attire les abeilles et résiste aux maladies et aux insectes ravageurs.

« C’est le fun d’avoir une variété d’échinacée développée au Québec par un hybrideur québécois et qui sera produite par une entreprise de chez nous », affirme Josée St-Pierre, chef de production à Plant Select, l’entreprise ayant remporté l’appel d’offres.

Cette dernière a d’ailleurs pour mandat de fournir des plants d’échinacée de Montréal en fleur pour leur dévoilement au Rendez-vous horticole du Jardin botanique en mai 2017.