fbpx

La formation, une solution avantageuse

SAINTE-JULIENNE — À la ferme Entreprise Malisson, la famille Malo-Brisson a trouvé le moyen de simplifier le processus de transfert en misant sur la formation. Une solution qui facilite la vie des gestionnaires comme des employés.

« Il fallait s’assurer qu’il n’y ait pas une perte de compétences pendant le transfert de la ferme à notre fils Olivier. Une lourde tâche », explique Martine Brisson, copropriétaire de la ferme bovine.

Ils ont donc fait appel à une conseillère en ressources humaines. « Au même titre qu’on a besoin d’un comptable ou d’un notaire, on a besoin d’une ressource à l’externe pour la gestion du personnel, explique Mme Brisson. Comme producteurs, on ne peut pas tout faire. On n’est pas Superwoman ou Superman. Il faut bien s’entourer. »

agri2

Entreprise Malisson s’occupe d’élevage bovin et possède une boucherie à la ferme. En plus de faire du déneigement et des travaux à forfait, elle a un volet acéricole de 2 300 entailles et 110 hectares en grandes cultures. Sur la photo : Martine Brisson et Olivier Malo.

Avec leur conseillère, ils ont monté un projet de formation à la ferme comprenant deux volets : un pour les gestionnaires, l’autre pour les employés. Les trois propriétaires ont d’abord suivi des demi-journées de formation en gestion des ressources humaines. 

Résultat? Ils ont acquis plusieurs nouvelles compétences. Ils peuvent par exemple faire eux-mêmes les entrevues d’embauche. Au quotidien, le travail est beaucoup plus efficace, affirme le jeune producteur de 24 ans : « Avant, nos employés ne savaient pas trop qui faisait quoi. Ils se pilaient sur les pieds et ça amenait des tensions. Maintenant qu’on a été formés et qu’on a mis en place de nouvelles façons de gérer nos ressources humaines, ce problème-là est réglé. »

Il n’a eu que de bons commentaires de ses employés, qui sont selon lui « bien contents d’être encadrés et de savoir où ils s’en vont ».

Des employés impliqués

Les 3 employés à plein temps et les 11 employés occasionnels ont aussi pris part à ce plan de formation. Ils ont été formés, en entreprise, sur plusieurs sujets qui les touchent directement, que ce soit la gestion de la dotation, la santé et sécurité, le service à la clientèle ou l’hygiène et la salubrité.

« Grâce à ces formations, on a remarqué que nos employés ont développé un sentiment d’appartenance. Ils se sentent impliqués dans le processus de transfert. Ça favorise la rétention! » lance fièrement Martine Brisson.

La famille Malo-Brisson reste à l’affût des besoins de ses employés et prévoit un petit budget annuel pour continuer de les former.

 

Audrey Desrochers

 

Entreprise Malisson a été sélectionnée par le Centre d’emploi agricole de la Fédération de l’UPA de Lanaudière pour représenter cette région dans le cadre de Ma ferme, mon monde, la bonne idée en GRH, orchestré par AGRIcarrières.