fbpx

La Coop fédérée s’entend avec BMR

La Coop fédérée a finalement conclu un rapprochement avec le Groupe BMR pour son secteur de la quincaillerie.

La Coop a annoncé l’achat d’une participation minoritaire dans BMR par le biais de sa propre bannière : Unimat. Le montant lié à ce rapprochement n’a pas été divulgué.

« Notre organisation se réjouit de ce nouveau partenariat avec La Coop fédérée, un fleuron de l’économie québécoise depuis 92 ans », a affirmé Yves Gagnon, président et chef de la direction de Groupe BMR.

Rappelons que des discussions entre les deux groupes étaient déjà en cours en janvier dernier et que les deux organisations avaient publié un bref communiqué sur le sujet.

Les deux nouveaux partenaires disposeront de 360 points de vente au Québec, en Ontario et dans les Maritimes et comptent bien profiter de leur plus grand pouvoir d’achat. « L’expertise de Groupe BMR dans le domaine de la rénovation n’est plus à démontrer. La force de sa marque de commerce et la confiance que lui portent les consommateurs constituent des avantages concurrentiels dont sauront tirer profit nos 90 000 membres et clients », explique Claude Lafleur, chef de la direction de La Coop fédérée. Les deux partenaires seront ainsi mieux équipés pour faire face à la concurrence étrangère.

Les ventes au détail des membres BMR sont évaluées à plus de 1,3 G$ par année et quelque 5 000 personnes travaillent dans les magasins qui arborent la bannière. BMR constitue le deuxième joueur en importance dans le domaine de la rénovation au Québec. Unimat compte de son côté sur un chiffre d’affaires d’environ 325 M$. La Coop fédérée dans son ensemble emploie plus de 9 500 personnes et son chiffre d’affaires s’élève à près de 5 G$.

Un secteur en mutation

Rappelons que le géant américain Lowe’s avait fait une offre d’achat de Rona en 2012 pour la somme de 1,76 G$. Même si cette transaction a avorté, les résultats mitigés de Rona font en sorte que le risque d’achat de ce fleuron québécois par un grand joueur international n’est pas complètement écarté.

La concurrence est de toute façon déjà féroce sur le marché québécois. En plus de BMR et d’Unimat, ce marché de plus de 6,3 G$ par an est occupé par Rona (qui comprend Réno-Dépôt), Home Depot, Home Hardware, Canac, Patrick Morin et plusieurs magasins indépendants. Des distributeurs généralistes, comme Canadian Tire, accaparent également une part grandissante du marché de la quincaillerie et des matériaux de construction.