fbpx

Journée de l’abeille 2014

Tel que publié dans La Terre de chez nous

Pour la troisième année, la Fédération des apiculteurs du Québec souligne la « Journée de l’abeille ».

Plusieurs activités gratuites sont organisées dans la province les 29 mai, 31 mai et 1er juin prochains. « Une journée comme ça, c’est trop important pour qu’on n’y participe pas, déclare la propriétaire de l’entreprise Miellerie Lune de Miel, Carole Hupé. S’il n’y avait plus d’abeilles, 90 % des récoltes de pommes seraient perdues. »

Visibilité pour les producteurs

Ruches en démonstration, projection de films et animations sur les abeilles accueilleront petits et grands, en ville comme en région. « Pour les apiculteurs, c’est l’occasion d’ouvrir leurs portes au public », explique la directrice générale de la Fédération des apiculteurs du Québec, Christine Jean. Cette année, sept producteurs sensibiliseront la population à l’importance des abeilles pour l’agriculture.

Pollinisation

« Les abeilles, ce n’est pas que le miel, c’est aussi la pollinisation. Elles sont essentielles à l’agriculture, et c’est ça qu’il faut faire connaître aux gens », affirme la copropriétaire de l’entreprise Labonté de la pomme, à Oka, Natalie Labonté. C’est d’abord pour polliniser son verger que Mme Labonté a eu son premier contact avec les abeilles.

Mortalité

La mortalité des abeilles s’avère difficile pour les apiculteurs, mais nuit aussi indirectement à l’homme : « Si on perd nos abeilles, on perd notre nourriture parce qu’elles produisent 35 % de la nourriture mondiale », souligne Mme Hupé. Depuis 2010, la production de miel augmente, mais le nombre d’abeilles, lui, diminue. La Journée de l’abeille est importante pour sensibiliser la population à leurs rôles et aux conséquences, mais également aux causes, de leur disparition. « Les maladies et les parasites qui infectent les abeilles, on peut les combattre, mais les pesticides que certains utilisent dans leurs champs de maïs et soya tuent nos abeilles. Il faut que la population s’en rende compte, il faut se battre contre ça », s’exclame l’apicultrice.

La programmation de la « Journée de l’abeille » dans les différentes régions du Québec pourra être consultée sur le site www.apiculteursduquebec.com.