fbpx
Marie-Josée Lettre, présidente de la Société d’histoire et de généalogie de la Côte-du-Sud, André Fortin, petit-fils de Louis-de-Gonzague, qui a réalisé la recherche, et Hugo Morin, directeur des ressources matérielles, opérations et technologie de l’information à l’ITAQ. Crédit photo : Maurice Gagnon

Marie-Josée Lettre, présidente de la Société d’histoire et de généalogie de la Côte-du-Sud, André Fortin, petit-fils de Louis-de-Gonzague, qui a réalisé la recherche, et Hugo Morin, directeur des ressources matérielles, opérations et technologie de l’information à l’ITAQ. Crédit photo : Maurice Gagnon

Hommage à une figure marquante du journalisme agricole

Une plaque a été dévoilée, le 3 novembre, à La Pocatière, en l’honneur du professeur, journaliste et imprimeur Louis-de-Gonzague Fortin, devant l’Institut de technologie agroalimentaire du Québec, où il a enseigné la zootechnie de 1917 à 1959 et dont l’auditorium porte le nom.

En plus de son métier d’enseignant, Louis-de-Gonzague Fortin a collaboré à différents journaux et à plusieurs émissions de radio, dont Le réveil rural, sur les ondes de Radio-Canada.

En 1941, il a fait revivre le journal La Gazette des campagnes et a fondé l’imprimerie Fortin et Fils imprimeurs. En 1957, M. Fortin a été nommé professeur titulaire ayant la charge d’organiser une chaire de journalisme agricole à la Faculté d’agriculture de l’Université Laval de Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Il est toutefois décédé avant d’y parvenir, en octobre 1959.