fbpx
François Jolicœur, directeur du développement des affaires de Moisson Montréal, Mylène Denicolaï, directrice promotion et développement des marchés aux PPAQ, et Julie Marchand, directrice générale des Banques alimentaires du Québec, devant les boîtes contenant les 10 560 conserves de sirop d’érable distribuées à la grandeur du Québec.

François Jolicœur, directeur du développement des affaires de Moisson Montréal, Mylène Denicolaï, directrice promotion et développement des marchés aux PPAQ, et Julie Marchand, directrice générale des Banques alimentaires du Québec, devant les boîtes contenant les 10 560 conserves de sirop d’érable distribuées à la grandeur du Québec.

Des acériculteurs qui donnent au suivant

Forts d’une saison de production remarquable, les acériculteurs ont décidé de partager une partie de leur récolte avec les plus démunis. Ils ont offert 10 560 conserves de sirop d’érable aux Banques alimentaires du Québec (BAQ). Un don d’une valeur estimée à 75 000 $.

« La récolte a été bonne pour les producteurs ce printemps alors que, dans le contexte de la pandémie, des gens ont perdu leur emploi ou éprouvé des difficultés financières. On a voulu faire notre part pour redonner à la communauté, à ceux qui en avaient le plus besoin », explique Serge Beaulieu, président des PPAQ.

De fait, depuis le début de la crise sanitaire, la demande a bondi entre 30 % et 40 % aux BAQ. Les conserves ont été distribuées à travers la province au cours de l’été par l’entremise des Moissons régionales.

Une récolte record

Rappelons que les acériculteurs québécois ont connu une année record de production de 175 millions de livres de sirop d’érable comparativement à 159 millions de livres en 2019. « Notre proposition d’en distribuer une partie a rapidement été adoptée par les membres du conseil d’administration », affirme M. Beaulieu.

Les PPAQ soutiennent plusieurs causes liées à l’alimentation des enfants et des familles, dont le Club des petits déjeuners. Depuis 2007, avec leur partenaire Citadelle, ils ont donné des milliers de litres de sirop d’érable à l’organisme qui veille à ce que les écoliers aient un premier repas nutritif. « Au total, la valeur de ces dons s’élève à plus de 1 M$ », précise Hélène Normandin, directrice des communications corporatives aux PPAQ.

Sylvie Lemieux, collaboration spéciale