fbpx
Les visiteurs commencent à affluer au Salon de l’agriculture de Saint-Hyacinthe. Crédit photo: Vincent Cauchy/TCN

Les visiteurs commencent à affluer au Salon de l’agriculture de Saint-Hyacinthe. Crédit photo: Vincent Cauchy/TCN

C’est parti pour le 31e Salon de l’agriculture

Le 31e Salon de l’agriculture de Saint-Hyacinthe a ouvert ses portes ce matin et, déjà, des centaines de visiteurs ont profité de la température clémente pour aller y découvrir les dernières innovations agricoles.

L’exposition se tient cette année du 17 au 19 janvier. Avec 300 exposants, les quatre pavillons de la plus grande surface d’exposition du Québec affichent complet.

« Comme tous les ans, c’est LE rendez-vous pour présenter les nouvelles technologies », indique le directeur général du Salon, Léon Guertin.

Placée sous le thème « Développez votre richesse », l’exposition s’affiche cette année avant tout comme un salon d’affaires.

« On vient ici peut-être pour s’amuser et réseauter, mais surtout pour faire des affaires et trouver des façons d’augmenter la rentabilité de son entreprise », poursuit M. Guertin.

Coup de cœur pour la machinerie

C’est la machinerie qui, encore cette année, attire de nombreux visiteurs. À l’entrée, un simulateur de moissonneuse-batteuse Case IH donne le ton.

Plus loin, la sonde de vêlage connectée Moocall pique la curiosité, mais c’est le nouveau tracteur Fendt 1000 Vario, le plus gros tracteur à châssis rigide au monde, qui vole la vedette.

Les pavillons New Holland et Soleno ont d’ailleurs été réaménagés pour pouvoir accueillir de plus gros kiosques. « De cette façon-là, on a pu libérer de l’espace pour ceux qui ont de la grosse machinerie comme Claas et JCB », souligne Léon Guertin, qui s’attend à recevoir au moins 10 000 visiteurs cette année.

Plus de détails dans l’édition du 25 janvier de La Terre de chez nous.