fbpx
La CNESST a publié les résultats de son enquête sur le décès de Denis Beauregard, de l’entreprise Les Fermes Parent-Beauregard, le 11 décembre dernier. Photo : Archives / TCN

La CNESST a publié les résultats de son enquête sur le décès de Denis Beauregard, de l’entreprise Les Fermes Parent-Beauregard, le 11 décembre dernier. Photo : Archives / TCN

Accident mortel causé par une vis balayeuse, tranche la CNESST

La CNESST conclut dans son rapport d’enquête qu’une vis balayeuse en mouvement est à l’origine de la mort d’un administrateur des Fermes Parent-Beauregard en Montérégie, le 11 décembre. Ce dernier s’est retrouvé coincé en dessous de celle-ci alors qu’il effectuait le nettoyage manuel du silo-séchoir. 

« La méthode de nettoyage du silo-séchoir a exposé l’administrateur à entrer en contact avec la vis balayeuse, alors qu’elle était en fonction », tranche la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

À la suite de l’accident, l’employeur s’est vu interdit l’entrée dans le silo-séchoir. Avant de pouvoir reprendre les travaux, ce dernier devra soumettre à la CNESST une méthode de travail sécuritaire pour le nettoyage, dont l’arrêt de la vis balayeuse et son cadenassage avant l’entrée dans le silo.

Pour prévenir de tels accidents lors du nettoyage d’un silo-séchoir, la CNESST suggère d’arrêter la vis balayeuse, en coupant la source d’énergie et en la cadenassant, de vérifier que l’énergie est bien contrôlée, notamment par l’isolement efficace du circuit électrique ou d’effectuer le nettoyage à l’aide d’un aspirateur à grain.