fbpx
Photo : Shutterstock.com

Photo : Shutterstock.com

10 boissons traditionnelles de Noël

Les traditions des Fêtes se déclinent en délicieuses mixtures alcoolisées à travers le monde. Pour l’occasion, La Terre vous propose une dégustation de 10 boissons traditionnelles de Noël.

Eggnog – États-Unis

Les Américains adorent boire le eggnog – ou lait de poule en français – durant la période de Noël. Bien entendu, cette boisson ne vient pas de la poule! Cependant, elle contient des œufs, des épices et, traditionnellement, de l’alcool. La base de lait de poule est faite de jaunes d’œuf d’abord tempérés avec du lait chaud, puis chauffés jusqu’à ce qu’ils épaississent. C’est essentiellement une crème anglaise.

Wassail – Angleterre

Wassail fait référence à la fois au salut « Waes Hail » et à la boisson de wassail, un cidre chaud bu dans le cadre du wassailing, un rituel anglais destiné à assurer une bonne récolte de pommes l’année suivante. Historiquement, la boisson est un cidre, une bière ou un hydromel chaud, avec du sucre, de la cannelle, du gingembre et de la muscade, et garni de pain grillé.

Mulled wine – Grande-Bretagne

Le mot mulled signifie chauffé et épicé. Il existe d’autres liquides mulled comme le cidre, la bière et même l’hydromel. Ces boissons chauffées étaient réputées pour maintenir les gens en bonne santé durant l’hiver. En Angleterre, à l’époque victorienne, le vin chaud, souvent du clarrey ou du bordeaux, était une boisson à la mode. Il était adouci de miel et épicé avec de la cardamome et de la cannelle.

Cola de mono – Chili

Si vous aimez le café, le lait et l’alcool séparément, vous allez adorer cette boisson alcoolisée de Noël qui est une combinaison réussie de ces trois composants populaires. En outre, la cannelle et le sucre sont ajoutés au mélange appelé cola de mono, qui signifie « queue de singe » en français.

Hot toddy – Écosse

On peut faire confiance aux Écossais en matière d’alcool. Même quand ils vous assurent que le hot toddy, un whisky chaud avec des épices, du miel, du citron (et parfois aussi du thé), est la vitamine C du corps! Vous pouvez même en prendre en traitement préventif contre le mal de gorge.  

Lait aux graines de pavot – Lituanie

La boisson de choix des Lituaniens pendant la saison des Fêtes est le lait de graines de pavot. Ces dernières sont trempées dans de l’eau chaude pendant une nuit jusqu’à formation d’un « lait » concentré. Du sucre ou du miel est ajouté, de même que de l’extrait d’amande, pour compléter cette boisson de Noël saine.  

Ponche navideño – Mexique

Ce punch chaud est vendu dans la rue pour Noël au Mexique. Il est généralement réalisé à partir d’un mélange de canne à sucre, de bâtons de cannelle, de goyaves, de pommes, de poires, d’agrumes, de raisins secs et de pruneaux. Après l’avoir bu, vous devez ensuite utiliser une cuillère pour manger les fruits hachés dans le fond de la tasse.  

Glögg – Scandinavie

Dès le 17e siècle, les Scandinaves ont adopté la coutume française du vin chaud. En lieu et place du vin, ils disposèrent d’abord du cognac chaud dans le fond des verres, avant que le commerce du vin se développe dans les grandes villes de la Baltique au 20e siècle. C’est alors que le vin rouge remplaça le cognac, plus économique pour la population. Depuis, Norvégiens, Suédois et Danois se sont approprié la recette du vin chaud pour réaliser leur recette de glögg.  

Glühwein – Allemagne

Les Allemands appellent leur vin chaud glühwein. Il s’agit d’une boisson à base de vin rouge, traditionnellement relevée avec diverses épices : cannelle, cardamome, clou de girofle, anis étoilé, gingembre, orange amère… C’est servi chaud, par exemple dans les marchés de Noël et au pied des pentes de ski. Les Allemands le servent « mit Schuss », c’est-à-dire avec un verre de schnaps ajouté.  

Coquito – Porto Rico

Originaire de Porto Rico, le coquito est un cocktail alcoolisé à base de lait auquel on peut ajouter des œufs de poule. Cette boisson est devenue une tradition culinaire durant le temps des Fêtes à Porto Rico. Certains le surnomment même le « lait de poule portoricain ». Chaque année, un concours du meilleur coquito est organisé au Museo del Barrio, musée consacré aux arts latino-américains et caribéens situé dans le quartier East Harlem de New York.