fbpx
Deven Dreeshen, lors de la soirée électrorale, en Alberta. Photo : Compte Twitter de Deven Dreeshen.

Deven Dreeshen, lors de la soirée électrorale, en Alberta. Photo : Compte Twitter de Deven Dreeshen.

Un ministre albertain fan de Trump

Le tout nouveau ministre de l’Agriculture de l’Alberta, un trentenaire du nom de Devin Dreeshen, cache un passé de bénévole pour le président des États-Unis.

En juillet dernier, le magazine Vice a publié une enquête sur le passé républicain de Devin Dreeshen, député du Parti conservateur uni de l’Alberta. On y apprend que le jeune homme a œuvré comme bénévole pour Donald Trump lors de la campagne présidentielle de 2016. À l’époque, M. Dreeshen avait témoigné de son expérience « dans les coulisses de la campagne Trump » dans un texte de blogue. Depuis, il se fait très discret sur le sujet.

D’ailleurs, avant la publication de son article, la journaliste de Vice Hadeel Abdel-Nabi a tenté à maintes reprises de parler au politicien. Dans un véritable jeu du chat et de la souris au cours d’un rassemblement partisan, le politicien a fui la journaliste qui avait pourtant été invitée pour le rencontrer, raconte Mme Abdel-Nabi. À l’époque, Jason Kenney, chef du Parti conservateur uni de l’Alberta, ne voyait aucun problème à l’affiliation de M. Dreeshen avec les républicains et considérait même « utile d’avoir un député qui a travaillé avec des gens de cette administration », déclarait-il sur les ondes de la télévision nationale.

Aujourd’hui, cette histoire pourrait relever de l’anecdote si Devin Dreeshen n’était pas devenu le nouveau ministre de l’Agriculture de l’Alberta, le 30 avril dernier. Ses relations avec l’équipe Trump n’ont pas refait surface lors de l’annonce de sa nomination. La Terre l’a contacté à ce sujet, sans succès.

Qui est-il?

Devin Dreeshen connaît bien le monde agricole pour avoir œuvré comme conseiller politique auprès de Gerry Ritz, ex-ministre fédéral conservateur de l’Agriculture, de 2008 à 2015. Dans ses fonctions, M. Dreeshen a travaillé à « élargir le commerce agricole du Canada et les infrastructures rurales, et à mettre fin au monopole de la Commission canadienne du blé », mentionne sa biographie. Le document le présente également comme un agriculteur de 5e génération et un ancien administrateur de l’Association des producteurs de blé de l’Ouest canadien. Le jeune homme de 31 ans a été élu député provincial en 2018, lors d’une partielle dans le comté d’Innisfail-Sylvan Lake, où se trouve la ville de Red Deer. 

Producteur laitier et ministre

Bloyce Thompson, un producteur laitier de l’Île-du-Prince-Édouard, gère désormais le portefeuille de l’Agriculture dans le nouveau gouvernement de cette province. Ce producteur de 3e génération possède Eastside Holsteins, un élevage bien connu par les amateurs de génétique laitière du Québec et du reste du pays. M. Thompson est l’éleveur d’Eastside Lewisdale Gold Missy, une vache très populaire vendue à plus de 1 M$ il y a quelques années. Bloyce Thompson est diplômé du Collège agricole de Dalhousie. Fait à noter, le producteur de lait a vaincu dans son comté le premier ministre sortant de la province.

Le nouveau ministre de l’Agriculture de l’Île-du-Prince-Édouard, Bloyce Thompson, est éleveur de Holstein. Photo : Facebook de Bloyce Thompson

Le nouveau ministre de l’Agriculture de l’Île-du-Prince-Édouard, Bloyce Thompson, est éleveur de Holstein. Photo : Facebook de Bloyce Thompson