fbpx
Alexandre Moreau

Alexandre Moreau

Un ancien critique de la gestion de l’offre chez les industriels laitiers

Le nouveau directeur des affaires institutionnelles et économiques au Conseil des industriels ­laitiers du Québec (CILQ), Alexandre Moreau, a été à l’emploi de l’Institut économique de Montréal (IEDM) entre 2014 et 2018, où il a ouvertement critiqué la gestion de l’offre avant de joindre le ­cabinet du ministre de l’Agriculture, André Lamontagne, à titre de conseiller politique. 

Dans le cadre de ses fonctions à l’IEDM, l’homme a rédigé plusieurs études et textes d’opinion mettant à mal la gestion de l’offre. Toutefois, les revendications passées d’Alexandre Moreau n’inquiètent pas le président-directeur général du CILQ, Charles Langlois. « Ça fait bien longtemps de ça. Ça ne nous effraie pas du tout, et au contraire, le Conseil est une organisation qui soutient la gestion de l’offre et lui-même est en accord avec cette démarche-là », dit-il. M. Moreau incarnait un candidat de choix étant donné son bagage académique en économie, sa connaissance du milieu agricole (étant né dans une ferme laitière), son expérience en politique et le doctorat en agroéconomie qu’il fait à temps partiel à l’Université Laval. 

Depuis son arrivée en poste le 26 mai, il prend part à des comités responsables de la mise en application des ententes provinciales, nationales et internationales de mise en marché du lait. Il est également responsable d’organiser, de diriger et de réaliser des études économiques et des enquêtes.