S’il est élu député, Sylvain Vachon, l’ex-président de la Fédération de l’UPA d’Abitibi-Témiscamingue, compte poursuivre les combats qu’il a menés au sein de l’Union des producteurs agricoles (UPA), comme celui de la pérennité du programme de drainage des sols. Crédit : Émélie Rivard-Boudreau

S’il est élu député, Sylvain Vachon, l’ex-président de la Fédération de l’UPA d’Abitibi-Témiscamingue, compte poursuivre les combats qu’il a menés au sein de l’Union des producteurs agricoles (UPA), comme celui de la pérennité du programme de drainage des sols. Crédit : Émélie Rivard-Boudreau

Sylvain Vachon officiellement candidat du PQ

TASCHEREAU — L’ex-président de la Fédération de l’UPA d’Abitibi-Témiscamingue sera candidat aux prochaines élections provinciales pour le Parti québécois (PQ). Il succède à François Gendron, le doyen de l’Assemblée nationale, qui était député de la circonscription d’Abitibi-Ouest depuis 42 ans.

Sylvain Vachon a remporté l’investiture avec plus de 76,5 % des voix, devant son adversaire Grégory Vézeau. Malgré la journée ensoleillée, plus de 200 membres du PQ se sont entassés au Centre récréatif de Taschereau, le 9 juin. « On est drôlement fiers que par un samedi après-midi, il y ait une salle comble de militants qui sont venus faire leur choix », a déclaré le vainqueur.

Que ce soit les membres du Parti, les journalistes ou la population en général, tout un chacun rappelle à Sylvain Vachon qu’il a de grosses pointures à chausser dans son nouveau rôle puisqu’il succède au député qui détient le record de longévité à l’Assemblée nationale. « On ne peut aspirer à succéder à un homme comme François sans avoir ses conseils. Je ne mettrai pas ses bottines, ça lui appartient, mais je vais suivre sa voie. Il va être là aussi pour me transmettre sa sagesse politique », affirme Sylvain Vachon.

Les agriculteurs mobilisés

Plusieurs producteurs étaient présents à l’assemblée pour appuyer ouvertement Sylvain Vachon. C’était le cas du président du Syndicat local de l’UPA d’Abitibi, Normand Lemieux. « Dans ses implications passées à l’UPA, Sylvain a montré hors de tout doute qu’il était capable de mobiliser les gens. Il a toutes les aptitudes nécessaires pour être un très bon député », a-t-il affirmé.

Patrice Bégin, producteur laitier de Sainte-Germaine-Boulé, était aussi sur place. Il est d’ailleurs devenu membre du PQ spécifiquement pour appuyer l’ex-président de la Fédération. « Sylvain, quand il dit qu’il va faire quelque chose, il le fait, a-t-il affirmé d’un ton assuré. Peu importe les détours à prendre, il va aller jusqu’au bout. »

Sylvain Vachon avait visiblement remarqué la présence de ses anciens membres dans la salle. Dans son discours qui précédait le vote, il a fait valoir les combats qu’il a menés au sein de la Fédération et qu’il compte poursuivre s’il est élu député, comme celui de la pérennité du programme de drainage des sols. Il a aussi vanté ses capacités de mobilisation et manifesté sa détermination à défendre les intérêts de la population de sa circonscription sur la scène nationale.