fbpx
Ruth Ellen Brosseau poursuivra son travail à la ferme et continuera de défendre les intérêts des agriculteurs. Photo : Gracieuseté de Ruth Ellen Brosseau

Ruth Ellen Brosseau poursuivra son travail à la ferme et continuera de défendre les intérêts des agriculteurs. Photo : Gracieuseté de Ruth Ellen Brosseau

Ruth Ellen Brosseau ne tourne pas la page de la politique

Bien qu’elle n’ait pas obtenu de siège à la Chambre des communes, Ruth Ellen Brosseau, candidate néo-démocrate dans Berthier–Maskinongé, compte continuer de militer en faveur des producteurs et tentera de retrouver sa place à Ottawa afin d’y défendre les enjeux agricoles.

Après avoir été la députée de la circonscription de 2011 à 2019, elle vient de perdre une deuxième fois contre Yves Perron, du Bloc Québécois. « Je n’ai pas de regrets, j’ai grandi et appris. Je vais rester à la ferme », affirme Ruth Ellen Brosseau. D’ailleurs, elle mentionne avoir des projets d’expansion pour l’entreprise Le rieur sanglier de son conjoint Nicolas Gauthier.

Ce revers ne l’empêchera toutefois pas de travailler pour faire avancer la cause agricole. Elle compte d’ailleurs mettre le député bloquiste sur  la piste de problèmes constatés. « Il s’intéresse et défend les enjeux agricoles. Je vais le suivre de près et lui donner des conseils pour l’encourager à faire son travail », mentionne l’agricultrice. Son implication dans diverses organisations agricoles lui permettra aussi de faire évoluer ce domaine.