fbpx
Marcel Groleau. Photo : Archives / TCN

Marcel Groleau. Photo : Archives / TCN

Réactions au départ de Marcel Groleau

Les commentaires suscités par l’annonce de son départ en décembre sont élogieux envers le président de l’Union des producteurs agricoles, Marcel Groleau. Plusieurs agriculteurs l’ont remercié sur les réseaux sociaux pour le travail accompli au cours de la dernière décennie.

« Les souliers sont gros pour celui qui prendra la place », mentionne Lionel Levac, journaliste et chroniqueur spécialisé en agriculture et agroalimentaire. Il affirme que Marcel Groleau a marqué les dix dernières années par son approche conciliatrice et son accessibilité. « Il a fait la démonstration qu’on peut faire avancer des dossiers et des causes sans “militariser” la chose et qu’on n’a pas besoin de partir en guerre », souligne-t-il.

La façon dont Marcel Groleau aborde ses dossiers a marqué Maurice Doyon, professeur titulaire au Département d’économie agroalimentaire et des sciences de la consommation à l’Université Laval. « Il a un ton ferme qui appelle toujours au dialogue. Quand il y a un problème, il cherche toujours une solution et il veut la trouver en gang. Ça a bien fonctionné », estime-t-il. 

Pour Martine Giguère, présidente de l’Ordre des agronomes du Québec, M. Groleau « est assurément l’une des figures marquantes du domaine agroalimentaire québécois ». Elle note entre autres son dévouement pour l’agriculture et son habileté à favoriser les échanges et le dialogue.

De son côté, le ministre de l’Agriculture du Québec, André Lamontagne, le remercie pour ces années d’engagement et le décrit comme un homme ouvert aux discussions et passionné. « J’ai eu grand plaisir à collaborer avec lui au bénéfice des producteurs agricoles et du secteur bioalimentaire », précise-t-il.

Son homologue canadienne, Marie-Claude Bibeau, salue également le président sortant de l’UPA. « J’ai appris à connaître un homme engagé qui a à cœur la vitalité de nos fermes familiales et qui a su porter leur voix », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.