fbpx
Paul Doyon, le 2e vice-président sortant de l’Union des producteurs agricoles, est réélu pour un second mandat. Crédit photo : Pascal Ratthé

Paul Doyon, le 2e vice-président sortant de l’Union des producteurs agricoles, est réélu pour un second mandat. Crédit photo : Pascal Ratthé

Paul Doyon réélu

QUÉBEC — Au terme du scrutin à la 2e vice-présidence de l’Union des producteurs agricoles (UPA), le candidat sortant, Paul Doyon, demeure en poste.

Le producteur laitier et acéricole de Saint-Joseph-de-Beauce affrontait Christian St-Jacques, le président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

Dans son discours préélectoral, M. Doyon a rappelé les moments marquants de son implication syndicale d’une trentaine d’années, soit les batailles pour la mise en place des programmes d’aide à la relève en production laitière puis pour l’implantation d’un plan conjoint en acériculture. « Ce sont ces souvenirs-là qui me motivent chaque jour pour accomplir le mandat que vous m’avez confié il y a deux ans », a-t-il fait valoir.

Christian St-Jacques. Photo : Pascal Ratthé

Christian St-Jacques. Photo : Pascal Ratthé

Paul Doyon compte poursuivre le travail amorcé notamment dans les dossiers de la santé animale et de l’accès aux services vétérinaires en région, puis des enjeux de main-d’œuvre. « Je vais continuer de travailler avec vous tous. Tout seul, on ne peut pas faire grand-chose, mais en gang, ça peut être bien surprenant », a réagi le dirigeant.

M. Doyon a recueilli 196 votes contre 90 pour Christian St-Jacques. Ce producteur de porcs et de grandes cultures de Saint-Pie dit avoir trouvé l’expérience de l’élection enrichissante « malgré les résultats » et s’est engagé à continuer de s’impliquer « au sein de l’Union », lui qui cumule 36 ans de vie syndicale.