Paradis ampute la formation continue

Dans une lettre envoyée en début de semaine à la table de concertation des Collectifs régionaux en formation agricole (CRFA), Pierre Paradis a annoncé sans préavis que son ministère sabrait sa contribution à la formation continue en agriculture pour l’année financière en cours.

Le MAPAQ coupe 45 000 $ des 145 000 $ qu’il devait verser au CRFA cette année. « C’est dramatique parce que l’argent est déjà dépensé, a expliqué le président de la table de concertation, Mario Théberge. Ce sera tout un casse-tête de boucler les budgets. »

Ce dernier ne cache pas sa colère et s’inquiète pour la survie du Plan de soutien en formation agricole (PSFA). Dans sa lettre, Pierre Paradis affirme que son ministère communiquera avec M. Théberge « concernant la poursuite [du] partenariat ».

« Il coupe son aide en partie cette année, mais il est clair qu’il est en train de remettre en question tout le programme », déplore Mario Théberge. Pour lui, cette compression est d’autant plus révoltante qu’elle vient du MAPAQ. Les deux autres bailleurs de fonds du PSFA, le ministère de l’Éducation et la Commission des partenaires du marché du travail, ont tous deux confirmé leur contribution de 145 000 $ pour l’année en cours. « On est devant un ministre qui veut se cacher, s’indigne le président de la table de concertation. Il vient nous dire devant le congrès de l’UPA qu’on doit continuer à être performants et il coupe dans la formation ensuite. »  

Au moment de mettre en ligne, Pierre Paradis n’avait pas rappelé la Terre.