fbpx

Les questions régionales au rendez-vous

ALMA — L’agriculture constitue-t-elle un enjeu important pour les formations politiques au cours de la présente campagne électorale?

Peu, s’il faut en juger par la seule présence du candidat du Parti québécois (PQ) dans Roberval, Denis Trottier, au troisième rendez-vous préélectoral organisé par la Terre. Le Parti libéral du Québec (PLQ), la Coalition Avenir Québec (CAQ) et Québec solidaire (QS) n’ont pas jugé bon d’y désigner un représentant.

Or, les questions soulevées apparaissent fondamentales. En régions éloignées, les producteurs agricoles estiment mériter une aide financière supplémentaire. Pour compenser les coûts de transport ou pallier le manque d’unités thermiques, les agriculteurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean souhaitent notamment un soutien pour le chaulage et le drainage de leurs terres.

« La meilleure garantie que ça ne marchera pas, c’est qu’ils ne sont pas capables d’envoyer quelqu’un devant vous ce soir », a ironisé Denis Trottier au sujet de crédits pour l’exportation promis par son adversaire dans Roberval et chef du PLQ, Philippe Couillard. Le député sortant et candidat péquiste répondait à une remarque d’un producteur laitier se disant découragé d’avoir à expédier ses vaches de réforme en Pennsylvanie, faute d’abattoir au Québec.

Les questions de main-d’œuvre et d’accaparement des terres préoccupent aussi les agriculteurs. Producteur laitier de Normandin, Réjean Fortin a maintenant pour voisin la firme Pangea, qui achète de grandes superficies de terres.

« N’essayez pas de les racheter, ils ne revendront jamais ces terres », a-t-il déclaré.

Enfin, les producteurs déplorent le fait que les dommages causés par les oies blanches les pénalisent relativement aux programmes d’assurances.

« Assumer 20 % des coûts, c’est comme si nous devions nourrir ces oiseaux pour 20 % », a illustré Pierre Grenon, un producteur laitier et de grandes cultures à Laterrière. L’an dernier, les oies lui ont littéralement dévoré une centaine d’acres en culture.

Tous les détails dans la prochaine édition de La Terre de chez nous.

Photos de la soirée