fbpx
JiCi Lauzon, candidat du Parti vert du Canada, a rencontré les élus du conseil général de l’UPA hier. © Thierry Larivière

JiCi Lauzon, candidat du Parti vert du Canada, a rencontré les élus du conseil général de l’UPA hier. © Thierry Larivière

Le Parti vert « totalement » pour la gestion de l’offre

« On est totalement pour la gestion de l’offre; ça va avec la proximité », a soutenu JiCi Lauzon, humoriste, comédien et candidat du Parti vert pour les prochaines élections. Il a ajouté que le Partenariat transpacifique pouvait être « mortel » pour la gestion de l’offre.

Le candidat a d’abord expliqué aux élus du conseil général de l’Union des producteurs agricoles (UPA), hier, comment il s’est intéressé de plus en plus à l’environnement au cours des dernières années. « On vit tous sur une même planète qu’on partage. Pour moi, l’enjeu environnemental prime sur tous les autres. Un pays sans eau, ça ne vaut rien », a lancé le représentant du Parti vert du Canada.

Il a aussi souligné que les verts étaient pour une plus grande biodiversité et pour une agriculture de proximité. Le Parti vert milite d’ailleurs pour un meilleur soutien aux marchés publics et pour l’étiquetage des aliments. « Les gens veulent l’étiquetage. On veut savoir ce qu’on mange », a-t-il affirmé.

« Ce pétrole-là [bitumineux] devrait rester dans le sol », a par ailleurs soutenu JiCi Lauzon, qui s’oppose complètement aux projets d’oléoducs au Québec dans le but de ne pas aggraver le problème mondial de changements climatiques.