Gendron confirme : il vise une politique agricole au printemps

Pas question de livrer une politique agricole qui ne recevra pas «l’adhésion de l’ensemble des intervenants concernés.»

Voilà sur quoi insiste le ministre de l’Agriculture, François Gendron.

« Une politique de souveraineté alimentaire qui ne recevrait pas l’adhésion de l’ensemble des intervenants concernés est vouée à rester sur les tablettes », précise le ministre en entrevue à laTerre.

Le ministre maintient que la politique sera livrée au printemps et qu’elle « aura de l’impact à court terme ».

« Parce qu’une politique qui n’aura pas d’impact, ça ne me tente pas. Et pour qu’elle ait de l’impact, il faut qu’elle soit bien reçue, bien acceptée et qu’elle corresponde aux attentes bien réelles », ajoute-t-il.

François Gendron ne veut pas que sa démarche soit vue autrement que par le désir que sa politique sera percutante. « Je ne fais pas ça pour me faire plaisir, ni pour laisser ma carte de visite un jour. Je suis plus sérieux que ça. Je crois que le moment est venu de nous concerter et de mettre nos énergies sur ce qui est fondamental », dit-il.

Il ajoute : « Il nous faudra plus de produits québécois, plus de respect du territoire, davantage de protection du territoire, une bonne réflexion sur toute la question d’accaparement des terres, une bonne réflexion sur l’occupation dynamique du territoire et éviter qu’il y ait glissement du patrimoine foncier. »

François Gendron trace enfin un bilan positif de ses 100 premiers jours comme ministre de l’Agriculture.

« Ce que j’ai constaté, dit-il, c’est qu’il y a beaucoup d’attentes. La barre est haute par rapport à une espèce de relance et de confiance pour le développement du secteur agroalimentaire. Je ne veux pas porter un jugement négatif, mais on m’a donné l’impression qu’il s’est brassé beaucoup de papier, qu’il s’est fait beaucoup de consultations, beaucoup de discussions, mais pas beaucoup d’action… »

Le ministre et député de l’Abitibi ne veut plus consulter inutilement.

La politique agricole tant attendue, elle sera livrée « pas tard au printemps 2013 ».

Les paris sont ouverts.