fbpx
Suzie Prince, directrice générale de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec. Crédit photo : Gracieuseté de l’OMVQ

Suzie Prince, directrice générale de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec. Crédit photo : Gracieuseté de l’OMVQ

Des experts à votre service

La Terre de chez nous a réuni les conditions nécessaires afin de mettre en place un partenariat historique avec l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ) et l’Ordre des agronomes du Québec (OAQ). À tour de rôle, les deux ordres professionnels se partageront la plume pour rédiger la page Conseils d’experts.

La chronique permettra aux agriculteurs, aux agronomes et aux vétérinaires – les trois grands partenaires du développement de l’agriculture – de travailler ensemble, se réjouit Guillaume LaBarre, directeur général de l’OAQ.

Suzie Prince, directrice générale de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec. Crédit photo : Gracieuseté de l’OMVQ

Suzie Prince, directrice générale de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec. Crédit photo : Gracieuseté de l’OMVQ

Pour l’organisation, cette présence dans La Terre sera l’occasion de démontrer « que les agronomes se situent au cœur de l’agriculture avec les producteurs, que nous sommes partenaires », affirme son président, Michel Duval. « Nous voulons que les agriculteurs comprennent le rôle de l’agronome », ajoute le vice-président de l’Ordre, Pascal Thériault.

Conseils d’experts présentera tant des dossiers intemporels que des questions d’intérêt plus saisonnier. À titre d’exemple, la période des semis pourrait être l’occasion de discuter de bonnes pratiques culturales, comme l’implantation de bandes riveraines. La chronique couvrira les cinq grands champs de pratique de la profession d’agronome, c’est-à-dire les productions végétales et animales, le financement et la gestion, la science de la transformation des aliments ainsi que le sol et l’environnement. « Nous allons nous adapter à la réalité des agriculteurs », promet Michel Duval.

Vétérinaires

Le président de l’Ordre des agronomes du Québec, Michel Duval. Crédit photo : Gracieuseté de Michel Duval

Le président de l’Ordre des agronomes du Québec, Michel Duval. Crédit photo : Gracieuseté de Michel Duval

L’OMVQ entend aussi établir un dialogue avec les producteurs. « Nous voulons que cette chronique fasse une différence concrète dans leurs pratiques, insiste Suzie Prince, directrice générale de l’Ordre. C’est un partage du savoir des vétérinaires pour améliorer la santé et le bien-être des animaux, mais aussi la rentabilité et la productivité des cheptels. Nous avons de grands enjeux en commun, comme le bien-être animal, l’antibiorésistance et la lutte aux maladies », rappelle Mme Prince.

Tour à tour, une vingtaine de vétérinaires des quatre coins du Québec partageront avec les lecteurs leurs trucs pratiques et les dernières avancées scientifiques applicables sur le terrain. « L’objectif est que, dans un an, les producteurs nous disent que cette chronique a fait une différence. Qu’ils appliquent au moins un conseil », explique Mme Prince.

L’OMVQ souhaite que cette tribune se révèle interactive. « Que les agriculteurs préparent leurs questions! Nous voulons que ce soit leur chronique, que ce soit un forum de discussion », conclut la directrice générale.

Portrait de nos experts

L’OMVQ regroupe plus de 2 500 membres, dont 700 praticiens des grands animaux. L’Ordre a été fondé il y a 115 ans. Quant à l’OAQ, il compte dans ses rangs quelque 3 300 membres. L’organisation célèbre ses 80 ans cette année.