fbpx
Les produits de la Maison Orphée sont distribués dans 3 000 points de vente au pays. Photos: Gracieuseté de la Maison Orphée

Les produits de la Maison Orphée sont distribués dans 3 000 points de vente au pays. Photos: Gracieuseté de la Maison Orphée

Maison Orphée : un savoir-faire qui met en valeur les grains du Québec

Vendre ses grains à la Maison Orphée, c’est la satisfaction de savoir que le fruit de son labeur sera traité avec le plus grand des respects, selon un savoir-faire unique au Québec. 

Les sœurs Élisabeth et Élaine Bélanger proposent au public des produits faits à partir de fruits et de grains de première qualité.

Les sœurs Élisabeth et Élaine Bélanger proposent au public des produits faits à partir de fruits et de grains de première qualité.

Cette entreprise familiale, qui compte près de 40 ans d’expertise dans la fabrication d’huiles de première qualité, s’estime privilégiée d’entretenir une longue et fructueuse relation de confiance avec les producteurs bio d’ici pour offrir de l’huile de tournesol, de lin et de canola, de même que des moutardes dans 3 000 points de vente partout au Canada. 

« Notre objectif est d’appuyer autant que possible les producteurs locaux, affirme sa présidente-directrice générale Élisabeth Bélanger. Oui, nous considérons que soutenir l’économie locale est important, mais nous savons surtout à quel point nos producteurs sont des gens passionnés et rigoureux dans leur travail. » 

Un travail de moine 

La Maison Orphée doit sa réputation de grande qualité au travail acharné des agriculteurs et aux soins méticuleux que l’entreprise accorde à chaque lot de grains. « Nous sommes très exigeants au niveau de la qualité parce que nous le sommes dans nos techniques de transformation. Ma sœur Elaine, qui est responsable de l’approvisionnement, est tou- jours en discussion avec nos partenaires producteurs pour bien expliquer nos attentes », mentionne Mme Bélanger. 

Dans la lignée des authentiques maîtres huiliers, la Maison Orphée transforme les grains avec patience et grand soin. Ceux-ci sont pressés à froid et le plus lentement possible pour que s’expriment toutes les saveurs et les valeurs nutritionnelles des grains jusqu’à la table des consommateurs. 

Croissance

Alors qu’un nombre grandissant de familles choisissent les produits de la Maison Orphée pour agrémenter leurs repas, l’entreprise recherche de nouveaux producteurs qui souhaiteraient intégrer des cultures comme le lin, le canola, le tournesol et la moutarde dans leurs rotations.
« Nos ventes augmentent toujours; ça nous prend du sang neuf pour maintenir notre croissance, résume Élisabeth Bélanger. C’est particulièrement vrai pour le tournesol où le contexte mondial donne une fenêtre d’opportunité pour le développement d’une filière 100 % québécoise. Si des producteurs sont prêts à faire avancer un tel projet, on est prêts à nous asseoir et à travailler avec eux. » Chose certaine, les producteurs auront l’assurance de pouvoir traiter avec un partenaire de confiance qui maîtrise son art, souligne la dirigeante. « Nous avons l’amour du travail bien fait et nous sommes là dans la durée. » 


Ce portrait d’entreprise a été publié dans notre cahier spécial « Vos aliments, notre fierté !», propulsé par :