fbpx
Claude Lafrance, actionnaire des Entreprises Claude Lafrance (Ferme), Entreprises Lafrance Division Grains inc., et Moulées Bellifrance inc., Lyne Fontaine, actionnaire des Entreprises Lafrance Division Grains inc., David Michon, actionnaire des Entreprises Lafrance Division Grains inc., Amélie Lafrance, actionnaire des Moulées Bellifrance inc., Marylène Lafrance, actionnaire des Moulées Bellifrance inc., et Simon Bilodeau, actionnaire des Moulées Bellifrance inc. Photos: Gracieuseté Les Entreprises Lafrance

Claude Lafrance, actionnaire des Entreprises Claude Lafrance (Ferme), Entreprises Lafrance Division Grains inc., et Moulées Bellifrance inc., Lyne Fontaine, actionnaire des Entreprises Lafrance Division Grains inc., David Michon, actionnaire des Entreprises Lafrance Division Grains inc., Amélie Lafrance, actionnaire des Moulées Bellifrance inc., Marylène Lafrance, actionnaire des Moulées Bellifrance inc., et Simon Bilodeau, actionnaire des Moulées Bellifrance inc. Photos: Gracieuseté Les Entreprises Lafrance

Les Entreprises Lafrance : une famille au service de l’agriculture

Bien connue pour son travail dynamique dans le milieu du commerce du grain avec Les Entreprises Lafrance Division Grains, tout comme dans le domaine de l’alimentation animale avec Les Moulées Bellifrance, la famille Lafrance demeure avant tout une famille d’agriculteurs.

Claude Lafrance, président

Claude Lafrance, président

« Avant de parler de grain, de vaches ou de business avec nos clients, on parle du temps et de la pluie, on se demande des nouvelles de nos champs. Notre première entreprise, c’est la ferme et on restera toujours des agriculteurs », témoigne Claude Lafrance.

À la Ferme Bellifrance, située à Saint-Basile-le-Grand, en Montérégie, cinq générations de Lafrance se sont succédé, se transmettant la passion de l’agriculture.

Dans les années 1980, à la suite du décès de leur père Jean-Luc Lafrance, les frères Alain et Claude ont pris le relais. Se consacrant à la production laitière avec un troupeau de 85 bêtes, ainsi qu’aux grandes cultures, principalement du soya et du maïs, ils cultivaient, bon an mal an, jusqu’à 3 500 acres.

Durant ces années, Claude Lafrance a développé un réseau de commerce d’animaux de génétique local et international.

« J’ai créé une compagnie en Europe pour vendre des vaches d’exposition pour leur conformation, principalement des Holsteins. Mes trois filles ont grandi dans ce commerce », se souvient Claude Lafrance.

Observateur et visionnaire, Claude Lafrance a le don de saisir les occasions qui se présentent. D’ailleurs, en 1999, Claude, Alain et d’autres partenaires de la région ont fondé Soya Excel, la première usine de transformation par extrusion de soya au Québec. Puis, en 2016, Alain a pris sa retraite de la ferme, et depuis, c’est Claude qui exploite la Ferme Bellifrance avec l’aide de Bertrand Trudeau, ami et employé de très longue date.

L’équipe des négociants de grains, Jean-François Doiron, David Michon et Evens Gosselin.

L’équipe des négociants de grains, Jean-François Doiron, David Michon et Evens Gosselin.

C’est aussi son intuition qui l’a mené au commerce du grain, avec la création, en 2009, des Entreprises Lafrance, Division Grains, avec sa conjointe Lyne Fontaine qui gère l’entreprise à titre de directrice générale. En 2016, David Michon, négociant de grains reconnu dans le marché et également agriculteur, s’est joint aux propriétaires pour participer à l’évolution de l’entreprise. Le fait d’être doté de la même vision – c’est-à-dire être proche de ses clients et proactif dans le marché – lui a permis d’atteindre ses niveaux de ventes.

« Je me suis rendu compte qu’il y avait un grand potentiel dans le commerce du grain. On a commencé avec 20 000 tonnes d’achats de grain par année, et aujourd’hui, on est rendus à près de 400 000 tonnes par an. On achète directement des producteurs, à la grandeur du Québec et de l’Ontario, du maïs, soya, blé, orge, seigle, que l’on revend ensuite dans l’industrie de l’alimentation animale et pour la production d’éthanol. Aujourd’hui, l’équipe compte quatre négociants de grains et sous-produits qui adhèrent à la même vision de l’entreprise », relate Claude Lafrance.

Avant que ses filles finissent leur scolarité, Claude Lafrance a fait le choix de délaisser le commerce des animaux et de se départir de son quota laitier. « Comme les filles finissaient leurs études, nous avons eu l’opportunité de devenir concessionnaire Purina. Ça nous a permis d’installer nos filles Marylène et Geneviève au départ puis, par la suite, Amélie. Quelques années plus tard, Geneviève a choisi de se retirer de l’entreprise, de s’impliquer dans la ferme de son conjoint et de démarrer sa propre entreprise Eco-Chic création », dit M. Lafrance. Simon Bilodeau, conjoint de Marylène, s’est également joint à la nouvelle aventure.

En 2005, l’entreprise Les Moulées Bellifrance était fondée. Profitant des forces de chacun, et mue par un esprit entreprenant et innovateur, la famille Lafrance gère maintenant trois entreprises qui fonctionnent en synergie : la Ferme Bellifrance, Les Entreprises Lafrance, Division Grains, et Les Moulées Bellifrance.

Marylène Lafrance est présidente des Moulées Bellifrance. Selon elle, cette belle histoire ne fait que commencer. « Ça ne fait pas encore 20 ans qu’on est là, ce qui est relativement jeune pour une entreprise du secteur. On apporte des solutions innovatrices et concrètes pour les fermes laitières. Notre évolution dans les dernières années a été grande et continuera de l’être pour plusieurs années encore. »


Ce portrait d’entreprise d’ici est une présentation de