fbpx
Pour les jeunes qui ont de l’intérêt pour le milieu agricole, de même que des aptitudes pour le travail manuel, une formation en production animale, en production acéricole ou en mécanique agricole peut ouvrir la porte sur une belle carrière. Photos : Gracieuseté du Centre de formation agricole Saint-Anselme

Pour les jeunes qui ont de l’intérêt pour le milieu agricole, de même que des aptitudes pour le travail manuel, une formation en production animale, en production acéricole ou en mécanique agricole peut ouvrir la porte sur une belle carrière. Photos : Gracieuseté du Centre de formation agricole Saint-Anselme

Centre de formation agricole Saint-Anselme : des services accessibles aux besoins de chacun

Au fil des ans, le Centre de formation agricole Saint-Anselme a mis en place une série de programmes et d’offres de services qui lui permettent d’être aujourd’hui encore plus à l’écoute des besoins de sa clientèle. Pour le directeur du Centre, Bruno Cantin, la question se résume ainsi : que voudriez-vous que votre centre vous offre?

Dans certains programmes, tel que le DEP en production animale, l’étudiante ou l’étudiant a le choix entre une formule « en ligne » ou en présentiel.

Dans certains programmes, tel que le DEP en production animale, l’étudiante ou l’étudiant a le choix entre une formule « en ligne » ou en présentiel.

L’important, selon M. Cantin, est que le Centre demeure à l’écoute des besoins de formation de ses clients qui souhaitent exercer une profession en agriculture et qu’il mette en place les moyens pour que ceux-ci puissent y parvenir. Pas question pour l’établissement de se limiter à un service mur à mur. L’écoute et la flexibilité sont deux valeurs qui guident les divers programmes offerts.

Bruno Cantin est conscient que les travailleurs du milieu agricole ont des besoins différents de ceux des autres secteurs d’activités. L’étudiante ou l’étudiant, qu’il soit travailleur agricole ou un jeune de la relève ou déjà établi, pourra venir chercher les connaissances et habiletés dont elle ou il a besoin pour parfaire ses compétences.

En ligne bien avant la pandémie

Bien avant que la pandémie de COVID-19 donne ses lettres de noblesse à la formation en ligne, le Centre de formation agricole Saint-Anselme avait déjà, depuis quelques années, rendu possible ce genre de formation.

Dans certains programmes, tel que le diplôme d’études professionnelles (DEP) en production animale, l’étudiante ou l’étudiant a le choix entre une formule « en ligne » ou en présentiel, explique le conseiller pédagogique Sylvain Beaulieu.

Ce programme représente 1 215 heures de formation en alternance travail-études. Qu’ils choisissent de faire la formation en classe et en atelier ou qu’ils préfèrent étudier en ligne, les étudiantes et les étudiants devront, dans un cas comme dans l’autre, compléter leur programme de formation par des périodes d’apprentissage en entreprise agricole.

En plus de fournir à l’étudiant les compétences nécessaires pour devenir un meilleur gestionnaire d’une entreprise agricole, l’obtention du DEP lui permettra d’avoir accès aux différents programmes d’aide à l’établissement, dont ceux de la Financière agricole du Québec (FADQ). Cette formation peut donc être très avantageuse pour la conjointe ou le conjoint qui souhaite intégrer l’entreprise et bénéficier des différentes aides à l’établissement ou au démarrage d’entreprise.

Les étudiantes et étudiants inscrits au DEP en mécanique agricole ont la possibilité de faire une formation en mode dual en 2e année, ce qui leur permet de recevoir un salaire pendant leur stage en entreprise.

Les étudiantes et étudiants inscrits au DEP en mécanique agricole ont la possibilité de faire une formation en mode dual en 2e année, ce qui leur permet de recevoir un salaire pendant leur stage en entreprise.

Là quand ça coule

Le DEP en production acéricole est lui aussi un bel exemple de la flexibilité de la formation. Ce programme offert depuis 2006 se divise entre une formation théorique en classe et une formation pratique en érablière, souligne Joël Boutin, enseignant en production acéricole.

Comme le travail dans une érablière se concentre entre les mois de février et mai, c’est durant cette période que l’étudiante ou l’étudiant complétera ses stages en entreprise. « Il sera plongé dedans à temps plein », dit M. Boutin. Les enseignants se rendront chez le producteur pour effectuer les suivis à la formation et les évaluations pratiques.

La partie théorique se déroulera donc entre les mois de septembre et de février, qui représente une période d’inactivité pour les érablières.

La conseillère aux admissions Sophie Trépanier ajoute qu’un étudiant qui ne souhaite pas faire le DEP au complet peut venir chercher uniquement la formation pour les compétences à la carte dont il a besoin, et ce, autant en production animale qu’en production acéricole. Des journées thématiques peuvent aussi être organisées pour des producteurs acéricoles déjà établis et expérimentés qui souhaitent venir se perfectionner sur un point en particulier, notamment lors de l’acquisition d’un nouvel appareil.

Selon Mme Trépanier, le Centre développe présentement une formule hybride combinant formation en ligne, formation pratique et alternance travail-études. Cette formule s’adresse aux productrices et aux producteurs, aux travailleurs du domaine ainsi qu’à la relève acéricole désirant obtenir leur DEP. Deux compétences seront offertes dès cet automne, soit l’entaillage et l’installation de la tubulure. « Cette offre s’inscrit dans notre volonté d’offrir un meilleur service qui répond aux besoins de la clientèle », insiste la conseillère aux admissions. Les personnes qui ont déjà une bonne expérience du domaine acéricole peuvent en outre bénéficier d’une reconnaissance d’acquis et de compétences pour l’obtention de leur DEP.

Payés pour étudier

Un autre service offert aux étudiantes et aux étudiants inscrits au DEP en mécanique agricole est la possibilité de faire une formation en mode dual (stages accrus) en 2e année, mentionne l’enseignant Jean Lacasse. Cette mesure offerte aux personnes qui souhaitent exercer le métier de mécanicien agricole leur permet de recevoir un salaire pendant leur stage en entreprise. On comprend que l’idée est qu’ils comptent intégrer l’entreprise une fois leur formation terminée.

Les étudiantes et les étudiants qui s’inscrivent au DEP en mécanique agricole dans le but d’intégrer cette compétence à leur entreprise agricole ne peuvent pas bénéficier de la formation duale. Elle est réservée aux futurs mécaniciens qui se destinent à travailler dans les différents garages agricoles.

Les étudiants et les étudiants ont la possibilité de commencer leur DEP en production animale à tous les débuts de mois. Dans le cas de la mécanique agricole, les entrées sont possibles en septembre, novembre et février. Pour ce qui est de la production acéricole, il est possible d’y entrer en septembre ou janvier.

Le DEP en production acéricole se divise entre une formation théorique en classe entre les mois de septembre et de février et une formation pratique en érablière de février à mai.

Le DEP en production acéricole se divise entre une formation théorique en classe entre les mois de septembre et de février et une formation pratique en érablière de février à mai.

Profil-Pro

Enfin, on ne pourrait terminer ce portrait des mesures mises en place pour rendre davantage accessible l’offre de services aux besoins de la clientèle sans mentionner le Profil-Pro destiné aux élèves de production animale et de mécanique agricole.

Ce volet, souligne Sophie Trépanier, s’adresse aux jeunes qui ont réussi leur 3e secondaire. Ils ont alors la possibilité d’acquérir leur diplôme d’études secondaires (DES), soit les 4e et 5e secondaire, en même temps que les compétences du DEP. Ils obtiennent ainsi une double diplomation qui pourrait en l’occurrence leur ouvrir les portes d’un programme d’études collégiales.

« Comme vous pouvez le constater, termine le directeur, Bruno Cantin, déjà plusieurs éléments ont été mis en place pour permettre aux étudiantes et aux étudiants de réussir leur formation. » Grâce à l’implication de la direction et d’une équipe très compétente, le Centre ne ferme jamais la porte à de nouvelles idées et à de nouvelles façons de faire. Pour les jeunes qui ont de l’intérêt pour le milieu agricole, de même que des aptitudes pour le travail manuel, une formation en production animale, en production acéricole ou en mécanique agricole peut ouvrir la porte sur une belle carrière.


Ce portrait d’entreprise d’ici est une présentation de