fbpx
Les frères Labrecque, propriétaires de Ro-Main : Robert, Germain, Serge et Ghyslain. Photos : Gracieuseté de Ro-Main

Les frères Labrecque, propriétaires de Ro-Main : Robert, Germain, Serge et Ghyslain. Photos : Gracieuseté de Ro-Main

20 ans d’innovation chez Ro-Main

Cette année, Ro-Main souffle 20 bougies. Grâce à l’esprit d’innovation qui anime les quatre frères Labrecque, l’entreprise de Chaudière-Appalaches continue de révolutionner la production porcine, une invention à la fois. Depuis deux décennies, l’équipe derrière Ro-Main met ainsi tout en œuvre pour faciliter la vie des éleveurs.

Les experts Ro-Main accompagnent les producteurs dans l’installation, le démarrage et l’optimisation de la suite smaRt.

Les experts Ro-Main accompagnent les producteurs dans l’installation, le démarrage et l’optimisation de la suite smaRt.

L’entreprise familiale est née en 1999, lorsque les frères Germain et Robert Labrecque, producteurs de porcs, ont créé leur première innovation, un chariot téléguidé qui permet le contact nez à nez entre le verrat et la truie, pour stimuler la femelle. « Chaque fois qu’ils ont conçu quelque chose, c’était lié à leurs observations sur le terrain, explique le président-directeur général Serge Labrecque. Ça donne des produits parfaitement adaptés aux besoins réels des producteurs. »

Cette première technologie brevetée à voir le jour, le Contact-O-Max, a connu un succès instantané au Québec puis, aujourd’hui, dans plus de 20 pays. « Grâce au principe de contact nez à nez entre le verrat et la truie, on réussit à augmenter le taux de mise-bas de 5 % », affirme Serge Labrecque.

Toujours à la recherche d’excellence, Ro-Main a -développé quelques années plus tard le bras -Hercule, qui permet de manipuler les animaux morts sans risque de blessures. Cette invention lui a d’ailleurs valu de nombreux prix en santé et sécurité.

À partir de 2007, Ro-Main a conclu différents partenariats pour la vente de solutions de haute qualité destinées aux éleveurs de porcs. C’est ce qui a mené l’entreprise à offrir le système informatisé de gestion des inséminations PigWatch, puis à racheter la technologie en 2016.

« Ça a été pour nous le début de l’intelligence artificielle », indique le PDG. En peaufinant les algorithmes et en changeant les capteurs pour des caméras, l’équipe de Ro-Main est arrivée avec une solution plus performante et moins coûteuse. En 2018, PigWatch a évolué pour s’intégrer dans la nouvelle suite Ro-Main smaRt.

Tourné vers l’avenir

Ro-Main poursuit sa croissance en développant son réseau de distribution à l’international, notamment en Amérique du Sud.

Devant les opportunités quasi infinies de l’intelligence artificielle, Serge Labrecque est convaincu que les producteurs de porcs seront de plus en plus outillés à prendre des décisions précises et éclairées pour augmenter leur productivité.

Grâce à sa relève qualifiée et imaginative, composée notamment des enfants des frères Labrecque, Ro-Main compte bien accompagner les producteurs de porcs pendant encore plusieurs décennies, avec des produits d’excellente qualité.

« Notre carnet d’innovations est bien rempli, assure M. Labrecque. Il reste juste à le mettre en œuvre! »

De nombreux avantages

Avec une interface accessible sur toutes les plateformes et des données disponibles en temps réel, la suite Ro-Main smaRt permet aux éleveurs de prendre des décisions éclairées avec plus de précision.

« On aide le producteur à prioriser, souligne la chargée du marketing. Au lieu d’inspecter tous les enclos pour voir s’il y a un problème, il peut aller directement à la source et le régler rapidement. »

Selon elle, cette nouvelle solution s’inscrit parfaitement dans la vision de Ro-Main. « L’agriculture de demain doit être faite de manière responsable et durable, dit-elle. Pour satisfaire les attentes élevées de toute la chaîne de production tout en restant productif, ça prend des outils simples, efficaces et polyvalents comme la suite Ro-Main smaRt. » 

Le module smaRt Counting fait le décompte des porcs, peu importe leur taille et leur couleur.

Le module smaRt Counting fait le décompte des porcs, peu importe leur taille et leur couleur.

Gardez l’œil sur votre ferme

En mettant l’intelligence artificielle au profit de la production porcine, la nouvelle suite Ro-Main smaRt analyse le comportement des animaux pour faciliter la gestion de l’élevage. Une innovation majeure qui permet aux producteurs de gagner temps et argent et qui sera totalement évolutive puisque des mises à jour visant à améliorer son fonctionnement seront régulièrement proposées.

La suite Ro-Main smaRt allie un réseau de caméras adaptées aux fermes porcines et l’intelligence artificielle. L’analyse des flux -vidéo permet de mieux comprendre les comportements de chaque animal et d’automatiser certaines tâches.

« On accompagne ainsi les producteurs dans leurs prises de décision et l’augmentation de leur productivité », précise la chargée du marketing chez Ro-Main, Julie Bonnet.

La suite Ro-Main smaRt compte trois modules pour les porcs et deux pour les truies.

Le module smaRt Counting permet d’automatiser le comptage des porcs qui circulent dans un corridor. « Ça facilite grandement les réceptions et les expéditions », explique Mme Bonnet. En plus du comptage automatisé en temps réel, les vidéos sont sauvegardées pour pouvoir s’y référer en cas de conflit avec un acheteur.

Le module smaRt Inventory donne accès à un inventaire par enclos, par chambre et par bâtiment, en temps réel, pour une meilleure vue d’ensemble des fermes. Le module smaRt Tracking, pour sa part, analyse le comportement de chaque porc et envoie des alertes en cas de problème. Il peut être utilisé en partenariat avec des centres de recherche pour récolter des données et en apprendre plus sur nos animaux.

Du côté des truies, le module smaRt Breeding (nouvelle version de PigWatch) alerte le producteur au moment optimal d’insémination et le smaRt Health analyse le comportement des truies, ce qui s’avère particulièrement utile pour déceler des signes -précoces d’anomalie. 

« C’est complètement modulable. Les éleveurs peuvent choisir l’un ou l’autre des modules ou prendre l’ensemble de la suite Ro-Main smaRt. Chaque ferme étant différente, les producteurs peuvent choisir selon leurs besoins », soutient Julie Bonnet.


Ce portrait d’entreprise d’ici est une présentation de