fbpx
Maude et Léo s’occupent chaque jour de l’alimentation des veaux. À droite, la taure de Maude, Rencie Terristar Hibou.

Maude et Léo s’occupent chaque jour de l’alimentation des veaux. À droite, la taure de Maude, Rencie Terristar Hibou.

Trois générations de passionnés

INVERNESS — La Ferme Rencie est composée de cinq membres de la famille Dumas de trois générations qui travaillent ensemble pour exploiter le troupeau d’une cinquantaine de vaches en lactation, majoritairement de race Suisse brune, 270 acres en culture ainsi qu’une érablière de 7 000 entailles dans le décor pittoresque d’Inverness.

Keven Dumas et Martine Cloutier se sont rencontrés il y a 12 ans alors qu’ils préparaient tous les deux leur diplôme d’études professionnelles en production laitière pour faire de leur passion un métier. Ils sont tombés amoureux, ont repris la ferme familiale de Keven et ont mis au monde Maude, sept ans, et Léo, six ans, tout aussi passionnés d’agriculture que leurs parents. Depuis ce temps, ils filent le parfait bonheur dans leur petit coin de paradis de la région de L’Érable.

La Ferme Rencie a été acquise en 1959 par Lucien Dumas, le grand-père de Keven, mais a subi plusieurs agrandissements au fil des ans, notamment en 2017. Maintenant que son fils est revenu s’installer près de la ferme pour y élever sa famille il y a sept ans, le père de Keven, Renald, peut désormais se concentrer sur des tâches administratives. Il s’agit d’un repos partiel bien mérité pour l’agriculteur de 62 ans, qui s’occupe de la ferme depuis l’âge de 15 ans.

Prendre la relève de l’exploitation familiale était un rêve que caressait Keven depuis son plus jeune âge. « Je suis allé prendre de l’expérience dans une ferme en Beauce après mes études », explique celui qui s’est par la suite vu transférer 21 % des parts de l’entreprise. Au printemps dernier, il est devenu propriétaire à parts égales avec son père.

Maude et Léo s’occupent chaque jour de l’alimentation des veaux. À droite, la taure de Maude, Rencie Terristar Hibou.

Maude et Léo s’occupent chaque jour de l’alimentation des veaux. À droite, la taure de Maude, Rencie Terristar Hibou.

La petite escouade

Maude et Léo sont presque chaque soir dans l’étable avec leurs parents à vaquer à leurs tâches, soit l’alimentation des veaux principalement. Ils ont chacun leur petite ceinture et participent parfois à la traite des vaches. Armés de leur petite pelle, ils égalisent le foin pour les bêtes et s’assurent qu’aucune d’entre elles ne manque d’affection.

« On les appelle la petite escouade », rigole Martine, qui ne se plaint pas de ce coup de main les soirs où Keven s’affaire aux champs. Léo est aussi le responsable des poules. Il ramasse chaque jour les œufs et il est le seul capable d’approcher le coq. « Oui, c’est MON coq! » s’exclame le petit bonhomme qui ne manque visiblement pas d’énergie.

Impliquer les enfants dans les tâches à la ferme donne à la famille la possibilité de passer beaucoup de temps ensemble. « Les enfants peuvent voir leur père tous les soirs à l’étable. Ils ne sont jamais allés à la garderie non plus », explique Martine, qui ajoute que cela a leur a permis de devenir très autonomes, même dans la maison.

Les expos en famille

Tous les membres de la famille Dumas sont réunis par la passion des expositions agricoles. Cette année, Maude a même commencé à présenter seule sa taure Rencie Terristar Hibou, une Suisse brune de presque six mois. L’an prochain, Léo devrait lui aussi être prêt à présenter seul les bêtes dans l’arène. Pour les parents, les expos constituent également une façon d’élargir la notion de famille bien au-delà des liens du sang. « On a deux amis, entre autres, qui font maintenant partie de la famille grâce aux expos », explique Keven. Ces gens assurent un soutien moral et donnent un bon coup de main dans les périodes plus achalandées.

https://soleno.com/