fbpx
Toute la famille Boulé-Châtelain s’implique dans l’entreprise familiale. Crédit photo : Julie Mercier/TCN

Toute la famille Boulé-Châtelain s’implique dans l’entreprise familiale. Crédit photo : Julie Mercier/TCN

Une famille de battants!

ROXTON FALLS Dominic adore les animaux et Chantal raffole de la bonne bouffe. Ensemble, le couple a décidé de combiner ses deux passions et de fonder son entreprise familiale : Les Trouvailles gourmandes du Canton. Celle-ci se spécialise dans l’élevage ovin, la transformation de la viande et la vente à la ferme.

Dominic Châtelain et Chantal Boulé ne se destinaient pourtant pas à devenir agriculteurs et transformateurs. Le technologue agricole avait bien gardé des poules et des lapins étant petit, mais il œuvrait depuis 10 ans en production porcine dans la région de Lanaudière. Quant à Chantal, cette citadine de naissance travaillait comme enseignante de niveau primaire.

Il y a près de 10 ans, Dominic est pris du mal du pays et décide de retourner en Montérégie. « On cherchait une terre de 20 acres pour garder nos deux chevaux et élever un cochon », se rappelle Dominic. Il déniche sur Internet une ferme ovine à vendre, dotée d’un permis de boucherie à la ferme, avec plus de 200 acres de terre, dont 90 en culture. « Je n’avais pas pensé me lancer dans l’élevage, mais les astres étaient alignés. C’était une chance. »

La petite famille s’établit donc à la ferme du 11e rang à Roxton Falls. Ses nouveaux pensionnaires, une soixantaine de brebis Arcott Rideau, arrivent peu de temps après. L’apprentissage de la production ovine, mais aussi du métier de boucher, débute pour Chantal et Dominic. Au fil du temps, l’expertise se développe et le cheptel s’agrandit.

En 2014, une tornade emporte les deux serres où sont logés les moutons. La pente est difficile à remonter, mais les producteurs y parviennent avec l’aide de leurs familles respectives. Aujourd’hui, le troupeau compte 150 brebis. Les deux tiers des 300 agneaux produits sont transformés afin d’approvisionner la boutique de la ferme.

Dominic ne pensait jamais devenir éleveur ovin et transformateur. Crédit photo: Julie Mercier/TCN

Dominic ne pensait jamais devenir éleveur ovin et transformateur. Crédit photo: Julie Mercier/TCN

Chantal travaille toujours comme professeur et seconde Dominic dans l’entreprise. Elle s’implique notamment dans la fabrication des produits et s’occupe des animaux pendant que son conjoint se rend au marché public de Granby, les samedis matin. Leurs enfants – Alexanne, 13 ans, Camille, 11 ans, Élizabeth, 8 ans, et Félix, 6 ans – assistent leurs parents à la ferme. « Ils sont responsables et matures. Nous voulons leur apprendre que la vie, ce n’est pas tout cuit dans le bec », affirme leur papa.

Malgré les combats qu’ils ont dû livrer pour mettre sur pied leur entreprise, Dominic et Chantal sont fiers « de montrer que c’est encore possible de s’établir sans famille en agriculture ». « Ce n’est pas facile, mais ça se fait », assure Dominic.

Valorisation

Les Boulé-Châtelain souhaitent valoriser la viande d’agneau du Québec. Leur compagnie, Les Trouvailles gourmandes du Canton, offre une quarantaine de produits, tels que des coupes de viande au détail ou en quartiers, des mets préparés et des charcuteries 100 % agneau. Les deux entrepreneurs se sont inspirés de certains produits typiques du bœuf et du porc, comme des côtes levées et du smoked meat. Depuis 2011, ils accueillent les visiteurs à la boutique de la ferme ainsi qu’au marché public de Granby. Leur clientèle se compose beaucoup de citadins de cette ville de la Montérégie et de « gens qui décident de se perdre sur la route 222 », illustre Dominic.