fbpx
Photo : Myriam Laplante El Haïli/TCN

Photo : Myriam Laplante El Haïli/TCN

Le prochain cadre stratégique pour l’agriculture bonifié de 500 M$

Le prochain cadre stratégique pour l’agriculture 2023-2028, qui se nommera le Partenariat canadien pour une agriculture durable, a été entériné. La ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, en a fait l’annonce aux côtés de ses homologues provinciaux, le 22 juillet, à Saskatoon. L’entente verra son enveloppe bonifiée de 500 M$.

Quelques heures après la clôture de la réunion des ministres de l’Agriculture, qui s’est tenue du 20 au 22 juillet, la ministre Bibeau a expliqué que le gouvernement fédéral et les provinces ajouteront respectivement 25 % à l’enveloppe du partenariat. Cela ajoute une somme de 500 M$ à l’enveloppe existante de près de 3 G$. « Ce programme jouera un rôle clé dans la reconnaissance des pratiques environnementales des producteurs et productrices, et permettra d’atteindre une réduction de trois à cinq mégatonnes des émissions de gaz à effet de serre. Cet objectif sera mesuré grâce à des cibles plus solides et à un meilleur partage des données entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux », a indiqué la ministre Bibeau.

Le cadre stratégique offrira davantage de programmes de soutien qui permettront à la chaîne agroalimentaire de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Le financement supplémentaire annoncé permettra de consacrer une somme de 250 M$ au nouveau Programme de paysages agricoles résilients. Ce programme, qui vise notamment la séquestration du carbone dans le sol, s’est vu octroyer une enveloppe de 150 M$ lors du budget fédéral en avril dernier.

Une entente pour Agri-stabilité

Une entente sur le programme de gestion des risques Agri-stabilité à coûts partagés entre les gouvernements provinciaux et fédéral (40-60 %) a été entérinée durant la rencontre. Les ministres des provinces et territoires ont accepté à l’unanimité l’offre du fédéral d’augmenter le taux de compensation de 70 à 80 %. La hausse entrera en vigueur en 2023. Rappelons qu’Agri-stabilité aide les producteurs à gérer les baisses de profits occasionnés par les pertes de production, la hausse des coûts et les conditions de marché. « Ce changement important représente jusqu’à 72 M$ par année et aura des impacts significatifs auprès des producteurs et productrices qui subissent des pertes importantes », indique la ministre Bibeau. Au Québec, la modification représente une augmentation des fonds fédéraux au programme de près de 4 M$ pour les producteurs.