fbpx

Un casse-croûte intergénérationnel

Dans le village de Chute-aux-Outardes sur la Côte-Nord, tout le monde connaît Armande Tremblay et l’appelle par son prénom. Pendant près d’un demi-siècle, la fondatrice de la Cantine Armande a su gagner l’affection de plusieurs générations d’Outardois.

Même si sa fille Linda a repris les commandes du restaurant il y a neuf ans, Armande n’est jamais très loin, malgré ses 80 ans bien sonnés. « Si ce n’était pas de mes jambes qui sont devenues trop faibles, je travaillerais encore », avoue la retraitée, qui vient régulièrement sur place.

La présence des gens est ce qui lui manque le plus. Armande a servi plusieurs générations à son casse-croûte. « J’ai vu grandir des enfants qui sont aujourd’hui des parents et des grands-parents », dit-elle, nostalgique. Puis, avec ce rire jovial qui la caractérise, elle ajoute : « Mes clients étaient de l’or en barre. C’était un honneur pour moi de les servir. » 

Ceux-ci lui rendent bien cet amour par leurs bons mots et leur fidélité. Fernande Finn, qui a été pendant 30 ans propriétaire de la Boucherie Chez Fernande, qualifie Armande de « forteresse ». Elle admire la force et la détermination qui ont permis à cette femme de porter à bout de bras une cantine d’été qui fait encore la fierté du village.

Son propre restaurant

Native de Matane, Armande est arrivée à Chute-aux-Outardes en 1960 avec le goût de découvrir la Côte-Nord. Elle y a rencontré son mari avec qui elle a eu six enfants. Après avoir travaillé dans le domaine de la restauration, elle a eu envie de devenir propriétaire de sa propre entreprise. Elle a ouvert sa cantine en 1962 et a adoré son métier.

Sa fille Linda a repris le flambeau. Le souci de la qualité de la nourriture et de l’accueil est d’une importance capitale pour celle qui a grandi dans les tabliers de sa mère.

Tout aussi passionnée par son travail, Linda aime son village pour la tranquillité qu’il lui procure, mais également pour l’entraide qui anime les citoyens et les restaurateurs entre eux. « À Chute-aux-Outardes, tout le monde se connaît, dit-elle. C’est comme une grande famille. » Une importance particulière est d’ailleurs accordée aux fournisseurs locaux.

Petite anecdote en terminant, Armande se targue d’être la créatrice du Chicken Boom, un hamburger au poulet effiloché unique en son genre avec du bacon et des frites à l’intérieur. Celui-ci fait la renommée de l’établissement.